// Accueil / Les billets Injeno / Association INJENO / Association INJENO – Le trophée Jean BART pour être ambassadeur de notre "vivre ensemble"
Association INJENO – Le trophée Jean BART pour être ambassadeur de notre "vivre ensemble"
Ecrit par Luc MASSON le 19 janvier 2010

Ce dimanche 10 décembre 2010 nous avons reçu des mains de Joëlle CROCKEY, adjointe au maire de Dunkerque, un trophée Jean BART pour notre implication auprès des familles dunkerquoises et d'ailleurs et pour la communication que nos projets suscitent sur le territoire et au delà.


Un vrai et beau spectacle offert au public dunkerquois

Nous avons eu la suprise de découvrir dans notre boite aux lettres à la réouverture de la Maison de la vie associative, un courrier de la ville de Dunkerque nous annonçant qu'INJENO était mise à l'honneur lors des trophées Jean BART 2010.


Les trois papas fondateurs

Nous nous sommes donc mis en contact avec les services de la Mairie et avons préparé notre présentation. Après avoir prévenu nos adhérents, nous vous avons annoncé sur le blog la manifestation. Voici en quelques mots et quelques images les moments forts vécus ce 10 janvier 2010.

Quelques parents, grand-parents, adhérents avaient également fait le déplacement.


Mamie Andrée et Papy Daniel, grands-parents d'Inès


Nos enfants extraordinaires avaient eux aussi fait le déplacement, ici Jeanne et Hugo


Les papas et les mamans étaient là eux aussi !

Tout ce petit monde s'est donc installé "douillettement" parmi les 2200 personnes présentes ce jour là. Quelques places étaient réservées pour que nous puissions placer nos enfants en fauteuil roulant.

Le spectacle a commencé avec une prestation scénique de Monsieur Alfred LESEQ, maître carillonneur de la ville de Dunkerque sur un carillon ambulant, mais fixé pour l'occasion ! prêté par la ville de Douai.


Pas facile comme instrument mais saisissant !

Le maître de cérémonie était comme d'habitude Jean-Marc RASCHIA, un rôle d'expert puisqu'il fêtait lui aussi ses 20 ans de Trophées.


Notre présentateur vedette

Puis vinrent les artistes et le spectacle. Le tout commença par une démonstration de Mlle Magaly HARS, membre de l'équipe de France de gymnastique depuis 2001.


Poutre ou corps parallèles ?

Ce fut ensuite le tour des danses dites de salon mais qui n'ont rien de poussièreuses. Des pas de danses réalisés avec grâce et élégance par quatre couples de danseurs qui avaient la particularité de changer de cavalier et de cavalière toutes les 15 secondes, de quoi faire des noeuds (au cerveau)...


Des experts des danses intimes, Salsa, Bachata, Merengue, l'association Rythm'n Style

Il y eut ensuite la remise des 3 premiers trophées. L'un d'eux fut remis à une association que nous connaissons bien et avec laquelle nous partageons des projets, des valeurs et des adhérents ; il s'agit évidemment d'Ecoute ton coeur présidée par Monsieur José MILLOT, papa de Joséphine, petite fille autiste.


Les trois nominés : Le longe côte littoral, l'AJS et écoute ton coeur


José explique pourquoi il a créé Ecoute ton coeur et ce que les enfants apprennent

Après le réconfort, l'effort. C'est ensuite le tour du club Dunkerque Capoeira, mélange de danse et d'art martial. Cette association est membre d'un réseau mondial : Abada Capoeira. Nous avons assisté à quelque chose de très surprenant. La présence du professeur Meio-Quilo y était sûrement pour beaucoup mais les membres de cette association se sont surpassés !


Danser, sauter, fraper, tourner comme des derviches sportifs qui auraient traversé l'atlantique

Se sont ensuite produites les jeunes fille de l'USDK Twirl' (pour twirling pompon) toutes de panneaux vêtues. Un spectacle routier déroutant mené de main de maître par un groupe dynamique et comique.


Il y avait dans ce groupe la cousine d'Inès, la belle Manon

Réservée aux hommes disiez vous ? Non non la boxe est ouverte aux deux sexes. Une chorégraphie intéressante pour présenter un sport qui réserve parfois une image agressive. La boxe française l'est peut être un peu moins que la boxe anglaise. Vous constatez que les filles avaient remisé les moustaches façon brigade du tigre !


Noir c'est Noir, il y a peu d'espoir, pour les éventuels agresseurs !

Puis arrive notre tour, nous sommes nominés en même temps qu'une association de la Maison de l'environnement et Maxime LEFEBVRE pour sa participation à l'émission un diner presque parfait.


Le coeur bat un peu fort dans notre cage thoracique

Je présente rapidement l'association, notre objet, nos projets et nos actualités. Je glisse également un mot rapide sur notre projet de fête du cerveau.


Nous recevons notre Jean BART des mains délicates de Joëlle CROCKEY


La forme embryonnaire d'INJENO, César, Sébastien et Luc, la bébé a bien grossi depuis !

Retour au spectacle. Les cafés renversés (je vous recommande une consommation sans modération), un groupe tout comme il faut pas, du swing, du sucre et de la caféine en veux tu en voilà ! si vous cherchez un groupe pour animer une soirée ! On aurait "torre de ne pas se fier" (bon , jeu de mots pour ceux qui ne l'aurait pas vu) en plus leur caché est moins cher que celui de Georges.


Noir c'est Noir, non celle là je l'ai déjà faite, quoi que là encore je suis raccord !

Retour dans la délicatesse et la volupté. Les filles du groupe K'Danse interprètent "Nostalgie" sur la BO du film "requiem for a dream".Groupe mené par Chloé SAINT MARTIN


Innovant, sensuel, et audacieux, sympa quoi

Viens alors le moment de la dernière remise de trophée et de la photo plénière. Tous les récompensés depuis 20 ans, présents dans la salle, sont invités à monter sur scène.


Et nous voici de retour sur scène mais là pour le Jean BART c'est César qui s'y colle


Une belle brochette de"''Jeanbarisés"''

Enfin, ce sont les voeux de notre maire, Michel DELEBARRE. Protocolaire, un peu, humoristique surtout pour ces voeux à la population. Il rappelle toutefois que la cité de Jean BART a aussi perdu des artistes des sportifs de talent, Loïc et Timoteï, nous avons nous aussi une pensée pour leurs familles.


Michel DELEBARRE jovial, malgré des images anciennes et troublantes !!!

Pour conclure, un cocktail à la dunkerquoise, façon bal de carnaval, ça pousse, ça tire mais dans la plus franche rigolade.


Sébastien, notre vice-président qui hésite entre la coupe et le trophée !!!


Nous concluons cet heureux après-midi par un verre de l'amitié

Monsieur le Maire accepte de poser pour et avec les enfants et les parents d'INJENO.


Je ne sais si c'est le champagne, mais je vois trouble, encore aujourd'hui et vous ???

En tout cas, j'en connais une qui est également troublée par cette poupée trop lourde pour être promenée et trop dur pour être calinée. Mais rassure toi Jeanne, c'est une poupée pour les grands enfants que nous sommes tous restés.


Y a pas à dire il est beau Jean BART !

Luc Masson
Papa d'Inès
Président fondateur d'INJENO

Crédit Photos :
Sophie Masson
César Plaisant

Commentaires

Laissez un commentaire