// Accueil / Les billets Injeno / Press-Book INJENO / Le Press-Book d’INJENO – Pour Le Chant du Coq, un dernier article choc !
Le Press-Book d’INJENO – Pour Le Chant du Coq, un dernier article choc !
Ecrit par Luc MASSON le 18 mars 2008

Mardi 11 mars 2008, Luc MASSON – président de l’association INJENO (Initiatives de Parents de Jeunes Epileptiques du Nord) – a reçu de la part de Mme Géraldine CATEZ – Conseillère Clientèle GENERALI à Gravelines – un courriel lui notifiant qu’un article concernant l’opération de mécénat Atout Soleil 2007 avait été publié dans Le Chant du Coq n° 569 de février 2008.


Le Chant du Coq - Journal interne destinée aux salariés de Generali

Ce magazine bimestriel destiné exclusivement au réseau commercial salarié de Generali est tiré à 2000 exemplaires. Un faible tirage donc toutefois ce qui importe – outre la diffusion de l’information – est le fait que l’association INJENO est parmi les 8 associations lauréates la seule à avoir bénéficiée de ce coup de projecteur et – oserai-je dire - marque de reconnaissance de la part du groupe d'assurances Generali


Une demi page consacrée uniquement à l'association INJENO

L’article intitulé « Lauréats 2007 – A Dunkerque, Generali reçoit Injeno… et les médias » a été publié à la page 20 dans la section « Mécénat » et occupe presque une demi page. Il relate notamment la réception organisée par M. François CHAPELLE et ses collaborateurs dans les locaux de G.P.A. Vie du site Créanor à Coudekerque-Branche qui visait à célébrer la dotation financière de 12 000 euros du prix Atout Soleil 2007 pour notre projet de publication d’un recueil de témoignages de familles d'enfants (poly)handicapés associés à des oeuvres d’artistes régionaux.


L’article en question accompagné d'une photo de groupe réunissant la quasi intégralité des acteurs de cette soirée là avec notamment Inès et Jeanne très radieuses !

Pour y avoir déjà consacré 2 billets assez exhaustifs, je ne reviendrai pas sur cet événement majeur (cf. billets intitulés « Association INJENO - Le recueil de témoignages des parents d'enfants extraordinaires » http://www.epileptique.fr/dotclear/index.php?2007/12/16/158-le-recueil-de-temoignages-des-parents-d-enfants-extraordinaires et « Association INJENO – Une couverture médiatique à la hauteur de notre projet et de la dotation pour le concrétiser » http://www.epileptique.fr/dotclear/index.php?2008/02/26/186-le-press-book-d-injeno-une-couverture-mediatique-a-la-hauteur-de-notre-projet-et-de-la-dotation-pour-le-concretiser).

Par contre je relaterai une petite anecdote assez emblématique des ambitions de l’association INJENO. Alors que les statuts venaient à peine d’être déposés auprès de la sous-préfecture de Dunkerque (le 11 janvier 2007) et n’étaient pas encore publiés au Journal Officiel de la République Française (ce qui sera fait le 27 janvier 2007), Luc MASSON avait demandé aux membres du bureau et à leur conjoint(e) de réfléchir à un projet fédérateur susceptible de motiver et générer des adhésions. Lors de la réunion du 26 janvier 2007 au cours de laquelle nous devions confronter nos idées, Luc nous dévoila pour la toute 1ère fois son projet d’éditer un recueil devant réunir une vingtaine de témoignages de parents d’enfant(s) handicapé(s). Chaque témoignage devait être illustré par un artiste (peintre, dessinateur, etc.) de la région. Un CD 2 titres réalisés par des compositeurs / interprètes de la région devait également être adjoint au recueil. La publication était prévue pour le dernier trimestre 2007.

Je dois avouer que l’ensemble des personnes présentes était resté quelque peu pantois à l’annonce de ce projet. Le doute également assaillait nos esprits car aussi attrayant eut il été, un projet d’une telle ampleur induisait une grand nombre de difficultés quant à sa concrétisation parmi lesquelles notamment le coût financier et la récolte de témoignages dont l’écriture serait difficile car provoquant la réminiscence d’épreuves douloureuses. Nous avions mis l’enthousiasme débordant de notre président sur le compte d’un delirium dû à un cumul de fatigue (vie privée, vie professionnelle, vie associative et heure tardive de la réunion) et à un excès de bons soins de Bacchus… D’ailleurs lors de la réunion du 27 décembre 2006 n’avait-il pas déjà eu comme autre élucubration l’objectif d’atteindre les 100 adhérents dès la 1ère année d’existence !…

Et pourtant, 106 familles sont venues nous rejoindre en 2007 pour soutenir notre cause ! Force est de constater également que l’idée du projet de recueil de témoignages – même s’il diffère quelque peu de l’intention originelle - va très prochainement devenir réalité ! Alors maintenant nous ne nous étonnons plus vraiment des ambitieux projets de notre président – véritable « locomotive à grande vitesse » pour l’association INJENO - car au vue de ce que tous ensemble nous avons pu jusqu’à présent réaliser, il nous semble désormais farfelu de nous imposer des limites !... Pour le combat au quotidien des parents d’enfants extraordinaires que nous sommes !... Pour la joie et le bien-être de ces mêmes enfants !

César PLAISANT
Papa de Jeanne & journaliste qui se fait l’écho des plaines du Nord !

P.S. : Je tenais à remercier une nouvelle fois Mme Christelle GRIFFOUL - Chargée de communication pour Generali – toujours aussi disponible et gentille.

Commentaires

2 commentaires

  1. César,

    Je ne dirai qu’une seule chose : je suis touché.

    Luc

    PS : mais pas coulé… IoI

  2. César
    effectivement lors de cette réunion nous pensions que notre président délirai. mais cela devient réalité. quand je pense aux idées actuelles je me dis qu’il n’y a plus de délires mais que nous nous devons de réaliser des grandes choses pour tous les enfants extraordinaires.
    sébastien

Laissez un commentaire

19/03/2008
sébastien a écrit :

César effectivement lors de cette réunion nous pensions que notre président délirai. mais cela devient réalité. quand je pense aux idées actuelles je me dis qu'il n'y a plus de délires mais que nous nous devons de réaliser des grandes choses pour tous les enfants extraordinaires. sébastien

Tous les commentaires
Ecrire un commenter