// Accueil / Les billets Injeno / Association INJENO / Ca roule pour INJENO avec le Club Moto Hondschootois
Ca roule pour INJENO avec le Club Moto Hondschootois
Ecrit par Luc MASSON le 6 mai 2010

La communauté des motards est faites de toutes sortes de personnes, de toutes origines et de tous les milieux sociaux, un point commun les rassemble : la passion de la moto et des balades à l'air LIBRE. Pas étonnant alors de retrouver dans cette grande communauté dans laquelle règne encore une grande solidarité, des parents d'enfants extraordinaires dont certains sont adhérents à l'association INJENO.

Après un premier contact avec Jean-Marie PERCAILLE, trésorier du Moto Club Hondschootois (MCH) et conseiller municipal, nous avons rencontré, André et moi-même l'ensemble du bureau de cette association. Ils ont alors accepté d'organiser leur rallye 2010 au profit des enfants d'INJENO, un soutien de communication et non un soutien financier, je tenais à la préciser.


La horde INJENO prête à se mettre en route, tout doux...

Le dimanche 25 avril, rendez-vous était pris place du Général De Gaulle à Hondschoote. Mais avant de rejoindre les 440 motards inscrits officiellement sur cette balade, nous avons pris un petit café à la maison, matinal et bucolique, 8H30 dans le jardin, oui, oui c'est possible...


La preuve ! comment ça des canaris !

La presse en parle, __cliquez sur ce lien__

Avant d'enforcher nos machines, un petit moment de repos pour prolonger la nuit un peu courte, ben oui la veille c'était la présentation du DVD Carnavalesque de Monsieur BOURDEAUD'HUI.


Café, petits gâteaux et cigarette, un réveil de motard !

Puis direction le centre de Hondschoote, il est à peine 9H00 et il y a déjà près de 300 motos. Le motard est donc matinal, un alignement organisé et géré par les organisateurs, chacun à sa place, un salon de la moto version Outdoor ! Là toutes les machines se cotoyent, des anciennes, très anciennes, et des plus récentes, voire totalement neuve, j'ai encore un souvenir ému d'un VFR 1200 flambant neuf (les amateurs apprécieront). Les motards se mélangent se saluent et l'on découvre au détour d'une table tel ou tel, que l'on connait la semaine en costume cravate ou en bleu de travail mais que l'on ne devinait pas motard dans l'âme. C'est ça aussi le monde de la moto !


On nous remet des enveloppes et des questionnaires, un jeu nous attend !

Un café nous est offert à la fraîche mais dans les effluves d'essence de gros cubes, un régal.


Nos gentils organisateurs, le sourire aux lèvres

Après avoir pris connaissance du questionnaire, avoir distribué quelques dépliants INJENO et avoir informé les participants sur notre association, car 2 questions du jeu portent sur INJENO, nous prenons la route. Enfin nous prenons les pages de notre road book, car la route y est décrite, étape par étape, une totale surprise car aucun nom de commune n'y est indiqué, mais qu'importe, la surprise ne sera que meilleure. Nous savons que le parcours est ponctué de jeux et y participer c'est accumuler des points pour la distribution de lots du soir !


Les machines vibrent, s'ébranlent, rugissent et nous voici en route

Premier arrêt : Esquelbecq, la place, son église, son château, son festival du livre en juillet, un bien beau décor. Nous posons nos motos face à l'église, toujours unis.


Elles ont fière allure nos motos, non ?

Un jeu nous attend, mettre une courroie de camion (du moins je crois) sur un plot de signalisation, un jeu d'enfant (houps !). Les réussites sont diverses, mais tout le monde tente sa chance.


Les Canarinjeno sont là en force, concentrés

Les femmes et les enfants d'abord et puis il faut se lancer, ne pas se louper, mais bon c'est un jeu pas une compétition, c'est ça aussi l'esprit motard.


Une petite photo avant de repartir, les canaris sont toujours là


Nous reprenons la route, direction l'inconnu

Nous quittons Esquelbecq, direction Zegerscappel, puis Arneke et enfin les pieds de Cassel. Mais dites moi ça sent le cochon, normal nous nous arrêtons à nouveau pour manger, au "Cochon qui rit", certainement un cousin de la vache, en tout cas un copain (comprendra qui pourra et verra forcément !).


Saucisses et merguez, elles nous poursuivent et nous hantent, là ce sont les membres du bureau qui comprendront !

Un petit répit de deux heures avant de reprendre la route. Un petit problème de batterie à la reprise, mais heureusement une moto ça se démarre en seconde en la poussant ! (merci Cédric !)


Puis un nouvel arrêt jeu, mettre la main dans un sot et deviner ce qu'il y a dedans

A ce jeu là Emmanuel et son fils agissent en famille. Nous sommes toujours aux pieds de Cassel mais de l'autre côté, Sainte Marie Cappel, très vert, très odorant mais un peu humide, nous essuyons notre première averse !


En duo aussi sur la moto les GRESSIER, père et fils

Re départ, direction toujours aussi inconnue pour un dernier arrêt jeu. Après 20 minutes de route...

...nous arrivons à Pitgam, sous le soleil exactement pour un jeu, comment dirais-je, surprenant. Il fallait mettre des boulons dans des cubes de béton, ben pas si simple même pour un Masson !


Pendant ce temps là, le jury compte les points, enfin pour ceux qui ont réussi !

Notre périple s'achève à Hondschoote, retour case départ mais avec 168,4 kilomètres de plus, comment je connais le kilométrage du parcours et bien c'était une question du jeu et oui ils font feu de tous bois ces organisateurs.


Cédric sur sa BMW, façon maya l'abeille


Luc sur sa VFR, façon tomate cerise


Sébastien sur son FAZER, façon alien metallique

Nous avons la bonne surprise de voir arriver vers nous, Jeanne et sa famille au grand complet. Je pense que Hugo et son papa doivent aimer la moto, du moins les voir, les observer, en sentir la chaleur et les entendre rugir.


Bon, là Jeanne tu pourras pas rivaliser de vitesse

Il faut croire que la moto plait également aux filles, en fait c'est une certitude. En tout cas Louise en a aussi profité, un coup de Harley, un coup de Fazer (pas Taser).


Non, non Louise, ce n'est pas un canapé !

Mais le plus heureux des enfants ce jour là fut incontestablement Hugo, enfin je devrais dire Anakin Skywalker. Une fois le casque sur la tête notre jeune pilote de Starfighter, enfourche une BMW.


Ah ben oui il y a une réelle ressemblance


Un petit coup par-ci


Un petit coup par-là


Ici la maman du jeune Jedi, Sandrine Skywalker

Comme nos hôtes sont des incorrigibles joueurs, une ultime question nous attend à la salle Peene, reconnaître 5 photos de 5 lieux par lesquels nous sommes passés, pas simple quand on à roulé pendant 6 heures et parcouru plus de 160 kilomètres.


Une dernière réflexion collective


Estelle affine ses réponses car le jeu est individuel

Nous entrons dans la salle où nous attend un bon repas et une ambiance de kermesse façon route 66.


Le président du MCH, Monsieur BOCQUET, me donne la parole

J'en profite pour parler et expliquer INJENO, pour délivrer un message réaliste mais optimiste et pour dire à toutes et à tous qu'ils peuvent nous aider en communiquant notre nom aux familles concernées.


La famille GRESSIER, sans la casque, Emmanuel et Corentin


Sophie, Inès et Nina nous ont rejoint

Je crois que ce fut une bien belle journée pour tout le monde. Je crois même que la moto est faite pour les sorties collectives, à l'instar du cheval encore aujourd'hui. Nous en garderons un très bon souvenir, un bol d'air qui vaut son bol d'or et une chevauchée toute aussi extraordinaire que fantastique.


Le sourire d'Isabelle vaut tous les commentaires


Et apparemment André en redemande !

Nos plus vifs remerciements à l'ensemble du bureau des Winner Road, à Jean-Marie et à son épouse, à tous les bénévoles et aux sponsors et enfin à la Mairie de Hondschoote et à son conseil municipal. J'adresse également mes remerciements aux 10 équipages INJENO engagés dans ce rallye et à ceux qui n'ont pas pu participer mais qui ne manqueront pas l'édition 2011.

Pour le bureau d'INJENO
Luc Masson
Papa d'Inès et Nina
Président fondateur d'INJENO
Motard à 16H00 (sic !)

Crédits photos :
César PLAISANT
Nadia MAHIEUX
Jean-marie PERCAILLE
Claude ACKET
Luc MASSON

Commentaires

Laissez un commentaire