// Accueil / Les billets Injeno / Association INJENO / Challenge associatif – INJENO au coeur des boucles dunkerquoises 2009
Challenge associatif – INJENO au coeur des boucles dunkerquoises 2009
Ecrit par Luc MASSON le 11 octobre 2009

Le fonctionnement de notre association est basé sur l'engagement du bureau qui le dirige mais également sur les initiatives et l'aide issues des adhérents. Quant au mois de septembre 2008 Stéphanie MILCENT, maman de Roxane, Yohan et Mathias nous parle de faire participer les familles d'INJENO aux boucles dunkerquoises, nous nous sommes dit que la tâche était ardue et que l'effort sportif n'était pas notre principale préoccupation, nous parents d'enfants handicapés. Mais à force d'arguments, de preuve de la faisabilité, Stéphanie a fini par convaincre le bureau et c'est au mois de novembre 2008 que le projet a été officiellement inscrit dans nos actions 2009. Dix mois de préparation, cela nous semblait beaucoup mais nous ne nous rendions pas compte de l'ampleur d'une telle organisation.


La grande famille INJENO prête à relever le challenge lancé en septembre 2008 !

Dix mois plus tard et quelques kilomètres d'entrainement dans les jambes nous nous sommes lancés dans une marche santé puis une course de 3,3 ou 6,7 kilomètres. C'est notre participation au coeur des boucles dunkerquoises que je vous propose de revivre au travers des photos et films ci-dessous.


Le calme avant le rush !

Il vous faut également vous expliquer pourquoi Marc LIEVREMONT, sélectionneur du XV de France de rugby était des nôtres ce jour là. C'est en juin 2008 que nous l'avons contacté en lui envoyant notre livre "Par amour pour nos enfants". Il nous a rappelé en juillet 2008 et nous lui avons proposé en mars 2009 de nous accompagner sur les boucles dunkerquoises. Ce n'est qu'en juillet 2009 que Marc a donné une réponse favorable à notre demande. C'est avec toute la simplicité et la sincérité que le caractérisent qu'il a accepté d'être à nos côtés et aux côtés de nos enfants ce 20.09.2009... Je ferai un billet spécial sur sa venue parmi nous, qui sera publié dans quelques jours.


Un grand homme de coeur je vous l'assure

La ville de Dunkerque organisait ce 20 septembre sa 28ème édition des boucles. Autant dire que cette manifestation sportivo-familiale est aussi attendue par la population que notre fameux carnaval, dans un autre registre évidemment. Pour nous accueillir comme il se doit, Dunkerque avait fait "place Jean Bart nette". Les rues étaient désertes lors que nous sommes arrivés sur place vers 8H20.


Est-ce que l'on tournerait la suite de Vanillia Sky à Dunkerque ?!

Comme je le signalait ci-dessus, l'organisation de notre participation aux boucles n'était pas une mince affaire. C'est Stéphanie MILCENT qui a assumé la logistique de ce projet. Elle a été au coeur de l'organisation et des contacts avec les écoles, clubs et entreprises qui nous ont soutenus, 37 au total. Elle a aussi géré la communication avec nos adhérents auxquels nous avions proposé dès le mois de mai 2009 de réserver leur maillots à la condition de participer aux bloucles avec nous. Il fallait dont faire des paquets par famille et y inclure les badges en quantité suffisante, une gageure. Ce défi a toutefois été relevé avec brio par notre pétillante sportwomen. 250 maillots ont été imprimés par La société Art Broderie de Killem (M. Dominique BECK - Art Broderie 8 Chemin des Moëres - 59122 – KILLEM), 80 de ces maillots et débardeurs de course ont été payés par notre sponsor ISAS' SPORT, magasin d'articles de sport pour le running et le treking situé à Bergues (ISA'S SPORT - 16 rue des Capucins - 59380 BERGUES) dont la propriétaire est Mme Isabelle DEGRAND, que nous remercions à nouveau.


La distribution a commencé dès 8H30


Il ne fallait pas trainer, le premier départ était à 9H15


Non Sébastien il n'y a pas de modèle pour femme et pas d'essayage !

La veille des boucles, beaucoup de nos adhérents habitant hors de la Région NPDC nous avaient fait le plaisir de nous rejoindre. Logés de-ci de-là, ils étaient tous fringuants ce matin de septembre. C'est plus de 200 personnes adhérentes ou proches de notre association qui avaient répondu à l'appel du bitum.


Parmi elles, les membres de l'association ATOUTVILLE Mendes France


D'autres nous avaient connu par le biais de la télévision, comme la famille de Maria

Puis arrive 9H10, on nous indique qu'il faut rejoindre le point de départ. Au passage, Monsieur LEFERME, animateur éternel de cette manifestation et de bien d'autres, m'interpèle et me tend le micro, mon dieu qu'avait-il donc fait là, ne savait-il pas qu'il ne faut surtout pas donner un micro à Luc, sinon... C'est comme pour les "Grimlins" à qui il ne faut pas donner à manger le soir venu sinon ils se transforment, ben là pareil, en moins impressionnant. Non trève de plaisanterie, je fais une brève présentation de notre participation et je remercie tous ceux et toutes celles qui nous ont apporté leur aide. Puis je file rejoindre le groupe qui s'apprête à partir.


Luc, rend ce micro et va courir


Monsieur Le Maire de Dunkerque, Michel DELEBARRE salue les personnes qui tout au long de la matinée vont se donner à fond...

Puis, vient le tour de Marc LIEVREMONT, très habitué aux micros, comme notre Maire, il explique les raisons de sa présence. Ben je crois qu'au jeu de "Qui va porter le micro tout seul comme un grand" ben j'ai gagné....


Marc, très à l'aise en toutes circonstances

Les présentations étant faites, nous nous alignons pour le départ. Il faut signaler que nous n'étions pas les seuls a faire le parcours santé. Il y avait cette année 450 personnes dans ce groupe, du jamais vu, merci qui, merci INJENO (sauf pour notre guide qui n'avait pas l'habitude de groupes aussi imposants). Nous avons croisé lors de cette marche des associations partenaires, Handiquentin et l'assocation Christopher.


Nous nous alignons pour former INJENO en toutes lettres


Un dernier salut à notre Hôte de marque

Et c'est le départ du parcours santé, deux boucles, de 3 ou 5 kilomètres du moins en théorie...


Notre starter lance les boucles 2009

Nous nous élançons alors à un rythme effreiné,à mi chemin entre la course d'escargots et la balade des tortues, mais c'est notre rytme.


Nos enfants extraordinaires en première ligne


Certains sont déjà en pleine discussion, n'est-ce pas Marc et César...


Nos amis de coeur dont la famille Coubel qui était venue au grand complet


Nous prenons la direction de Malo les bains par le quartier de l'excentrique


Phiphi et Pat, nos petits baigneurs préférés, avec Hervé évidemment !


Nous traversons quelques rues de Rosendaël!


Les cousins et cousines de Jeanne, ainsi que sa soeur et son frère sont très à l'aise !


Une bien belle balade au coeur des quartiers historiques, quelques maisons en bois de pêcheurs ont survécu


La famille GUYOT fait coup double et Eli tient compagnie à son frère André-Louis


Emilien Lison et leurs parents précèdent la famille SURAY, salut Jo..


Hugo et sa maman sont aussi de la fête malgré une santé fragile, quel courageux petit bonhomme


Un autre Hugo d'INJENO avec sa maman Sylviane, des habitués des rues de Malo


Léa et Isabelle sa maman se réjouissent d'être enfin arrivé au parc de malo


La famille DOMISSE, Manu, Gaëlle et Maëlle, venus pour nous et pour Léane


Voici l'adorable famille FOURNIER, laquelle me direz vous, ben celle de Dorothée


Le groupe profite d'une pause bucolique


On fait des photos de groupe pour se souvenir de tout cela dans longtemps encore


Sébastien, papa fondateur de l'association et son fils Noé, incitateur à la fondation d'INJENO


Stephen MILCENT, mari de Stéphanie et papa de Roxane


La famille LECERF, maman Valérie, papa Jérémie et la jolie Swanïe


Enfin il est temps de se remettre en route, pour rentrer pensions nous, ben pas du tout...


Une bien belle brochette de papas, fondateurs ou non d'ailleurs

Alors que nous nous élancions pour notre parcours santé, nous avons croisé les coureurs handisport, les handibikers très exactement, des cycles mus par la force des mains car ces athlètes ont perdu pour la grande majorité d'entre-eux le total usage de leurs membres inférieurs. Quelle belle leçon de solidarité que Olivier, Vincent et leurs amis nous ont donné en courant pour nos enfants, car tous portaient le maillot et le badge INJENO.


Un bel effort pour une bien belle cause n'est-ce pas Olivier ?


Je remercie vivement ces hommes de coeur pour leur soutien et leurs photos


Notre adulte extraordinaire, Sandy arrivée en même temps que nous mais moins fatiguée, non ?

Je remercie au passage, la maman de Sandy, Sylvie, mon papa Daniel, Josiane, la maman de Christelle et toutes les personnes qui ont tenu le stand INJENO quand nous étions en route.

Mais il faut quand même que je vous explique les coulisses des boucles façon INJENO. Je crois savoir, qu'un jour, Eric (futur beau-frère de Sébastien Huyghe) avait dit à Monique, la mère de Sébastien et granb-mère de Noé, "si Monique court le 20 km aux boucles je demande sa fille en mariage", ben elle l'a fait, elle s'est inscrite. L'histoire ne dit pas si elle a vraiment couru les 21 km, mais toujours est-il qu'une complicité est née. Alors à quand le mariage


Allez va Eric, on se fait tous avoir un jour ou l'autre

En fait de boucle de 3 ou 5 kilomètres, le parcours santé a duré 2 heures. Partant du principe qu'un Homme qui marche lentement fait 4 kilomètres à l'heure, je crois que nous avons parcouru entre 6 et 8 kilomètres. Je crois que notre guide était très content d'avoir autant d'oreilles attentives, il en a profité.

Après un bref repos, les papas et mamans qui avaient décidé de courir se sont préparés. Il s'agissait de Pascale FAMCHON et Alexis, Karine DUBURE, Stéphen MILCENT, Stéphanie MILCENT qui courait avec Roxane, Sébastien Huyghe, Jérémie LECERF qui courait avec Swanïe, et moi-même. Mais pendant les inscriptions qui ont précédé la course (une semaine complète) nous avons été autorisés par la mairie de Dunkerque à distribué nos badges aux coureurs qui venaient s'inscrire, seul, en groupe, en club etc... Ce sont pas moins de 3000 badges INJENO qui ont été distribués pendant des 5 jours. Certaines de ces personnes ont même décidé de s'inscrire sous le nom d'INJENO, dont Eric RUBLIN (encore lui) qui a fini 12ème (excusé du peu) au 21 km, pas en forme disait-il !


La machine à filmer est en route, il ne manque plus que le coup de pistolet


Les coureurs du Running Club Hondschootois sont sur la ligne de départ, bien entourés et aux couleurs d'INJENO


Un petit coucou à mon beauf venu spécialement de Calais pour courir le 21 km, merci Reinold


Encore des suportrices du RCH, n'est-ce pas Caro !


Encore du vert et des badges INJENO, voici Bruno

Enfin, nous prenons nous aussi le départ, à la fin du groupe pour ne géner personne avec nos poussettes médicalisées. Nous partons bon train, suivi de très près notre reporter, César.


Inès et Roxane apprécient déjà la balade


Oups, ça monte déjà, dur dur pour les jambes et le coeur


Nous traversons le port de plaisance en citadelle, là ça descend, enfin...


Swanïe et son papa se sont engagés dans la boucle de 3,3 km et ils ont tout donné


Sébastien et Marc vont à leur rythme d'un pas assuré, ils ne se quittent plus c'est touchant IoI


Et sur la plage de Malo Bray Dunes, on ne voit qu'eux

Comme nous vous l'indiquions ci-avant, nous avons distribué 3000 badges lors des inscriptions et bien bon nombre de coureurs ont joué le jeu et ont effectivement porté notre emblème. Regardez dans le groupe de tête il y en a des badges INJENO...


On peut être sportif de haut niveau et être solidaire


voici le vrai gabari pour courir


Et en voici un autre


Beaucoup de club de running ont accepté de nous soutenir, la preuve


Voici un badge joliment porté, n'est-ce pas ?


Marc LIEVREMONT finit sa course le sourire aux lèvres

Pour voir la vidéo, cliquez dessus

Quel qu'ait été notre classement à l'arrivée, nous avons tous apprécié de terminer notre course, d'avoir procuré du plaisir à nos enfants extraordinaires. Une fois la course terminée, un point presse était prévu au Milord. En fait comme beaucoup de télévisions avaient interrogé Marc avant 12H45 nous n'avions plus grand monde face à nous mais qu'importe, nous avions la Voix Du Nord, eux avaient fait le déplacement.


C'est donc face à un bureau fatigué mais heureux de s'être investi que l'interview a commencé


Une fois l'entretien terminé et même pendant d'ailleurs, nous avons reconstitué notre stock de glucides en buvant une bonne bière, ben quoi, tous les sportifs font cela !


Une chose est certaine, il n'y avait pas que nous que le sport avait fatigué !!!

Dans les jours à venir, compte tenu du fond photos dont je dispose, je vais écrire d'autres billets périphériques à notre participation aux boucles dont un article sur la présence de Marc LIEVREMONT à nos côtés pendant 24 heures.

A très bientôt donc...

Luc Masson
Papa d'Inès
Papa co-fondateur d'INJENO

Crédits photos :
César, Didier, Valérie, Gaëlle, Joanne, Sébastien, etc....

Commentaires

Laissez un commentaire