// Accueil / Les billets Injeno / Aides administratives et financière possibles / Chronique de la gestion administrative du handicap de Jeanne – La reconnaissance en A.L.D.
Chronique de la gestion administrative du handicap de Jeanne – La reconnaissance en A.L.D.
Ecrit par Alexandra Vanhille le 28 février 2007

Une A.L.D. exonérante est une maladie qui nécessite un suivi et des soins prolongés (plus de six mois) et des traitements coûteux ouvrant droit à la prise en charge à 100%. La liste des 30 affections de longue durée (A.L.D. 30) est fixée par le code de la sécurité sociale (art. D 322-1). A cette liste s’ajoutent des affections non inscrites et répondant aux critères suivants : forme évolutive ou invalidante d'une affection grave caractérisée pour des soins d'une durée prévisible de plus de six mois ; ainsi que des polypathologies invalidantes nécessitant des soins continus d'une durée prévisible supérieure à six mois. Pour ces affections, l'Assurance Maladie rembourse à 100% (du tarif de la Sécurité Sociale) les dépenses liées aux soins et traitements nécessaires.

La reconnaissance en A.L.D. s’obtient auprès de votre C.P.A.M. sur avis et validation du médecin-conseil. Elle peut avoir pour point de départ le 1er examen ayant permis le diagnostic (à défaut à la date de la demande). Pour que votre enfant soit pris en charge à 100%, le médecin qui le suit doit envoyer une demande sur un formulaire spécial. Une fois l’assuré notifié, une nouvelle attestation de droits portant la mention « 100% limités aux soins relatifs à l’affection » est alors envoyée. Il faut également ne pas oublier de mettre à jour la carte vitale au plus tard dans les 15 jours qui suivent la réception de ladite attestation. Les malades présentent dés lors leur carte d'assuré social pour justifier de leurs droits à l'exonération du ticket modérateur (toutefois possibilité de demander à ce que cette mention ne figure pas sur la carte). Ensuite les prescriptions médicales doivent être écrites sur une « ordonnance A.L.D. ». Il est important de noter que seuls les examens médicaux et les prescriptions en rapport avec l'affection sont remboursés à 100%. Pour son renouvellement, l'assuré doit adresser une demande médicale de prolongation à son centre de paiement un mois avant la date d'expiration.

César
Papa de Jeanne

P.S. : Pour information complémentaire, une affection de longue durée non exonérante est une affection qui nécessite une interruption de travail ou des soins d'une durée supérieure à six mois, mais qui n'entre pas dans l'une ou l'autre des catégories ci-dessus et qui n'ouvre pas les droits à la prise en charge à 100%.

Commentaires

2 commentaires

  1. coucou c’est super luc que vous soyez en ald celà va un peu vous aider pour le quotidien de jeanne et ines en bénéficie t’elle ou est t’elle trop petite moi je suis aussi en ald malalaie de durée longue et en invaladité à 80%
    pourtant en ald ont devraient rien avancer et parfois la surprise de certaines factures même si les papiers ont été montrer prouver ont doit payer puis être complètement rembourser moi je trouve qu’en ald même bien rembourser aucune somme ne devrait être avancer qu’en pensez vous
    marie.lenen@voila.fr

  2. grosse bise à ines jeanne et à vous j’avais oublier
    bises
    marie.lenen@voila.fr

Laissez un commentaire

13/10/2008
marie.lenen@voila.fr a écrit :

grosse bise à ines jeanne et à vous j'avais oublier bises marie.lenen@voila.fr

Tous les commentaires
Ecrire un commenter