// Accueil / Les billets Injeno / Parlons de nos enfants / Chronique de la vie quotidienne de Jeanne – Elle est ch’ti pas chouette ma nouvelle carette(*) ?!
Chronique de la vie quotidienne de Jeanne – Elle est ch’ti pas chouette ma nouvelle carette(*) ?!
Ecrit par Luc MASSON le 22 mai 2010

Et oui, c’était dans l’air du temps ! De façon très ponctuelle au tout début. Mais depuis quelque temps, Maman et Papa abordaient de plus en plus régulièrement le sujet. En fait, à chaque fois qu’ils apercevaient un modèle correspondant à leurs besoins ou lorsqu’un nouveau signe de vétusté apparaissait sur le leur. Le projet était donc dans les cartons !

Cependant, même si cela apparaissait de plus en plus comme nécessaire, ils étaient très loin d’imaginer trouver leur bonheur aussi rapidement ! Néanmoins le samedi 08 mai 2010, Maman et Papa ont bel et bien troqué notre vieux Renault Scenic (11 ans d’âge et quelque 180 000 kms au compteur) pour un rutilant Renault Trafic. Un investissement financier conséquent mais indispensable non seulement pour mon plus grand confort mais aussi pour celui de toute la famille !...


Avec notre « minibus » (puisque c’est ainsi qu’il est référencé auprès des assurances !), nous sommes comme des coqs en pâte !

Et dire qu’à l’origine ce matin là, Maman et Papa avaient décidé de se rendre dans un magasin d’ameublement situé au faubourg de Cassel près de Bergues pour seulement acquérir de nouveaux tabourets pour notre cuisine (ceux que nous avions - de piètre qualité – n’ayant pas résisté à l’usage quotidien !). A notre arrivée, manque de chance, le rideau est baissé. Non pas parce qu’il s’agit d’un jour férié mais en raison du fait que le magasin – alors en liquidation – a définitivement fermé la veille au soir !


Il y a tellement de place que nous n’avons plus à jouer des coudes et à se contorsionner pour boucler nos ceintures de sécurité, même avec nos sièges auto et rehausseurs !

Devant nous rendre pour l’heure du déjeuner non loin de là à quelques kilomètres à peine pour la fête de l’âne organisée par l’association La Flânerie d’Esquelbecq, nous disposons par conséquent d’un peu de temps libre devant nous. Maman et Papa décident alors de traîner nos guêtres dans la concession automobile attenante. Aucune réelle intention d’achat, seulement de la curiosité ! En fait, l’archétype même de la famille qui ne sait pas quoi faire de son temps si ce n’est embêter son monde un jour férié ! (^O^).


Transfert !... Autolargue !... Hugo le Crak go ! Ah tiens, la charmante « VéLouisia » a également changé de place !

Mais là, sur le parc, nous apercevons alors un Renault Trafic 9 places rallongé de couleur blanc (bon, le rêve de Maman était d’en avoir un de couleur noir mais elle était prête à faire des concessions... tout de même !) à l’état impeccable aussi bien extérieur qu’intérieur. Le coup de foudre ! Aussitôt, Maman et Papa se renseignent pour en savoir plus notamment sur l’ancienneté du véhicule (la 1ère mise en circulation date du 15 décembre 2008… quasiment du neuf quoi !), son kilométrage (20200 kms, autrement dit trois fois rien !) mais surtout son prix… le nerf de la guerre ! Et là, contre toute attente, une super bonne surprise : avec un prix de départ plus que raisonnable, des conditions de reprise assez avantageuses et les talents de négociateur de Papa, nous pouvons acquérir l’objet de toutes nos convoitises pour la « modique » somme de 14 500 euros, ce qui est – comparativement aux tarifs appliqués aux actuelles berlines, familiales, voire même citadines – plus que raisonnable et abordable.


Comme notre Renault Trafic est rallongé, il dispose également d’un coffre très spacieux !... Pour preuve, Maman a même réussi à y rentrer !... (^O^)

Ne reste plus qu’à effectuer un petit essai sur route pour en vérifier le bon fonctionnement et définitivement nous convaincre ! Ce que fait Papa en tout début d’après-midi après avoir déjeuné et ce en compagnie de Papi Rosendaël qui nous avait entre-temps rejoint. La prise en main et les capacités moteur du véhicule sont pour le moins concluants. A son retour, Papa signe le bon de commande. Il nous reste plus qu’à patienter encore une toute petite semaine, le temps d’accomplir les formalités administratives nécessaires et de préparer comme il se doit le véhicule.


Il ne faut pas grand chose à Maman pour être heureuse ! Bon, Papa a d’ores et déjà dit que c’était son cadeau d’anniversaire, de Fête des Mères et de Noël pour les 10 prochaines années ! (^O^)

Désormais, pour Maman et Papa terminée la corvée de devoir replier ma poussette médicalisée et la soulever à même le sol pour pouvoir la ranger dans un coffre étriqué, révolu l’entassement du matériel dans le coffre – voire même dans l’habitacle – pour pouvoir transporter toutes mes autres affaires (mon corset siège ainsi que sa base, la machine pour ma nutrition et son pied, mon siège de bain, mes changes, mes médicaments) sans oublier ceux de ma sœur jumelle Louise et de mon grand frère Hugo (je vous raconte pas lorsque nous prenions leur vélo respectif !)… fini donc le problème d’espace !... et puis avec 9 places - même avec les sièges autos et rehausseurs - nous ne sommes plus à l’étroit, nous avons même l’embarras du choix ! Cela va nous permettre lors de sorties familiales d’embarquer à bord cousins, cousines, parrains, marraines, oncles, tantes, amis de la famille et tutti quanti (dans la limite des places disponibles tout de même !). D’ailleurs pour nos prochaines vacances en juillet en Charente Nord, il est d’ores et déjà prévu avec Mamie et Papi Rosendaël de ne prendre qu’un seul véhicule (devinez lequel ?!) pour effectuer le trajet aller-retour ainsi que nos excursions touristiques une fois sur place… une opportunité de covoiturage bien évidemment plus économique et plus respectueuse de l’environnement mais aussi et surtout plus conviviale !


Et finalement, nous avons enfin réussi à renouveler nos tabourets de cuisine !...même si nous sommes bons pour des pâtes pour un bon bout de temps ! (^O^)

Jeanne
Vroom, vroom, vavavoum !!!

(*) Carette : voiture

Commentaires

Laissez un commentaire