// Accueil / Les billets Injeno / Parlons de nos enfants / André-Louis au fil de la Vie – Fête de la Musique à Zuydcoote
André-Louis au fil de la Vie – Fête de la Musique à Zuydcoote
Ecrit par Luc MASSON le 28 juin 2008

Ce mercredi 18 juin, se déroulait dans la salle des fêtes de l’Hôpital Maritime de Zuydcoote de 11h00 à 17h00 la fête de la musique. Les diverses sections y avaient préparé un spectacle. Pour ceux qui le souhaitaient ou qui le pouvaient, un barbecue était prévu (sur réservation). Nous sommes arrivés (Eléonore, mon mari et moi) vers 14h00, accompagnés de Papy Nanard (mon papa), Tatie Sandrine (ma sœur) et Parrain (son mari) venus acclamer notre Loulou.

Le spectacle a commencé par la section d’André-Louis : « Les Brigantins ». Sur un air que je ne connaissais pas, ils ont « fait du vélo » (1).

Puis, ce fut la section où sera André-Louis à partir de septembre (« Apprentissage ») qui a proposé une démonstration de « Jembé (2) ». A ce petit jeu là, les enfants ont bluffé toute la salle. En effet, ils ont tellement bien joué que tous les parents présents en ont redemandé. C’est à ce moment que, parlant avec divers membres du personnel de l’Hôpital Maritime, nous nous sommes dit que tous nos enfants pouvaient nous donner une bonne leçon de courage et de volonté, une leçon de vie !...

Toutes les sections nous ont présenté une danse : nous sommes passés faire un petit tour dans le monde de Gérard Depardieu et Franck Dubosc avec la bande originale du film Disco (3) proposé par la section d’Alexis qui nous a offert une prestation remarquable en veste en cuir et lunettes de soleil ; puis nous avons eu une danse sur une musique country et diverses autres petites choses...

La section d’André-Louis avait préparé en tout et pour tout 3 numéros : le premier cité ci-dessus, un second dont le titre est « Vive la Planète (4) » et un 3ème qui s’intitulait « Pas Beau de Gaspiller l’Eau (5) ». Pour leur second passage, nos Brigantins portaient un tablier de cuisine.


Clin d'œil, à papy Nanard qui était présent : André-Louis ferait un beau petit mitron

Enfin, pour leur dernier passage, ils portaient des tee-shirts colorés et ont défilé à travers toute la salle.


Eléonore a rejoint son frère pour danser avec lui

Entre-temps est venu le moment de l’entracte : nous avons, à ce moment-là, eu l’occasion de croiser deux « mendiants ».

Cette Fête de la Musique nous a fait vivre des moments gais et colorés à l’image du cortège qui regroupait nos brigantins ou encore de ces jeunes gens venus proposer une démonstration de « Tecktonic ». Pourtant la dernière partie du spectacle qu’ont monté ces jeunes nous a tous ému. Ils ont défilé devant nous avec, attaché sur le dos de leur fauteuil, des pancartes telles celle de manifestants sur lesquelles nous pouvions voir la photo noir & blanc au format 21x29,7 d’autres jeunes gens, le tout sur fond musical : la chanson des Enfoirés qui s’intitule « L’Amitié». Je ne saurai dire si cette chanson s’écrit avec un « A » majuscule mais si je l’écris ainsi c’est pour une raison qui nous est à propre, à mon mari et à moi, et que j’expliquerai plus bas. En fin de spectacle, ils ont retourné ces pancartes et sur chacune d’elles, pendant que derrière eux avait lieu un lâcher de ballons, il était possible de lire les lettres suivantes : L-'-A-M-I-T-I-E.

Si cette partie du spectacle nous a particulièrement ému, c’est parce que ce mot qui nous sautait au visage écrit si grand, cette musique et ces paroles, les sourires de ces enfants, tout nous rappelait ce que nous vivons avec vous dans la grande aventure INJENO. A ce moment là, nous nous sommes dit que cette chanson pourrait correspondre à ce que devrait être l’hymne de cette belle famille de cœur que nous formons. Et pour preuve (ou pour ceux qui ne la connaitraient pas), voici les paroles :

L'Amitié (Les Enfoirés 2008)
Beaucoup de mes amis sont venus des nuages
Avec soleil et pluie comme simples bagages
Ils ont fait la saison des amitiés sincères
La plus belle saison des quatre de la terre
Ils ont cette douceur des plus beaux paysages
Et la fidélité des oiseaux de passage
Dans leur cœur est gravée une infinie tendresse
Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse
Alors, ils viennent se chauffer chez moi
Et toi aussi tu viendras
Tu pourras repartir au fin fond des nuages
Et de nouveau sourire à bien d'autres visages
Donner autour de toi un peu de ta tendresse
Lorsqu'un autre voudra te cacher sa tristesse
Comme l'on ne sait pas ce que la vie nous donne
Il se peut qu'à mon tour je ne sois plus personne
S'il me reste un ami qui vraiment me comprenne
J'oublierai à la fois mes larmes et mes peines
Alors, peut-être je viendrai chez toi
Chauffer mon cœur à ton bois

Pour clôturer cette après-midi festive, le personnel de l’Hôpital Maritime avait réservé aux invités une surprise de taille : Claude François et ses Claudettes. Seulement ce dernier numéro était plus sous connotation humoristique puisque que les Claudettes ressemblaient plus aux Vamps (7) qu’aux jeunes filles qui accompagnées le vrai Claude François.

C’est sur cette note légère que nous avons regagné la villa où André-Louis se rend tous les jours durant la semaine pour rejoindre Francine, Cécilia, Marie-Agnès et toutes celles qui se dévouent à nos enfants quotidiennement, ceci afin de récupérer ses affaires. Pendant que notre Loulou saluait ses amis, Eléonore a profité du jardin.

Vers 17h15, nous avons quittés Zuydcoote après y avoir passé un excellent après-midi en compagnie de nos enfants extraordinaires.

Estelle
Maman d’André-Louis

(1) Je Fais du Vélo - Paroles et musique de Benoît De Ruyver - Chanson tirée de l’album « La Folie Verte »

(2) Le jembé accompagne la plupart des situations de la vie (mariages, baptêmes, récoltes, circoncisions, fêtes, accueils, etc.) et draine ainsi la tradition à travers le temps, par une représentation rythmique de chaque évènement de la vie culturelle Mandingue. Le jembé est taillé d'une seule pièce dans une bille de bois dure (lingué, dugura, djala, guéni).
Quatre bois sont utilisés pour les jembés grand, moyen, et petit : le lingué (afzelia africana), le dugura (cordyla pinnata), le guéni (pterocarpus erinaceus), ou le djala (acajou). Ils sont tous montés avec une peau de première qualité et des cordages driss pré-étirés.(http://tougouni.free.fr/jembe.html)

(3) Disco - Film de Gérard Onteniente de 2008 avec Franck Dubosc, Gérard Depardieu et Emmanuelle Béart.

(4) Vive la Planète - Paroles et musique de Benoît De Ruyver - Chanson tirée de l’album « La Folie Verte »

(5) Pas Beau de Gaspiller l’Eau - Paroles et musique de Benoît De Ruyver - Chanson tirée de l’album « La Folie Verte »

(6) « L’histoire a commencé avec l’arrivée de Coluche dans ma loge.
- Salut, il nous faudrait une chanson pour les Restos du Cœur, un truc qui cartonne, toi tu sais faire !
- Quand ?
- La semaine prochaine...
Tout était déjà là : la force de Coluche, la force de l’idée, la séduction des deux, et l’impossible qui se fait.
Et tout est encore là. Intact. Sauf lui ! »
- Jean-Jacques Goldman -http://www.enfoires.fr/web/divers/histoire.php

C’est ainsi qu'avec les interprètes de la chanson des Restos, Coluche forme la première bande d’Enfoirés : Jean-Jacques Goldman, Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Platini et Michel Drucker. Grâce à l'image de Coluche et de tous ses potes, les Restos du Cœur vont pouvoir avoir le soutien des médias et ainsi se faire reconnaître d’un très large public. La disparition de ce clown au grand cœur ne va pas démobiliser les troupes. En décembre 1986, les artistes se retrouvent sur le plateau d’une émission de télévision dédiée aux Restos, à l’appel de Véronique Colucci, la femme de l'humoriste. Et ils recommencent en 1987, 1988…

(7) Les Vamps est un duo comique français composé de Nicole Avezard (qui joue le rôle de Lucienne) et Dominique de Lacoste (Gisèle). Elles incarnent, travesties, deux vieilles dames particulièrement caricaturales (http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Avezard).

Commentaires

8 commentaires

  1. Bonjour à toute la petite famille et particulièrement à l’artiste en herbe qu’est André-Louis et qui nous a gratifié d’une bien belle représentation et prestation scénique.

    Le reportage est très vivant et il me semblait à certains moments de la lecture entendre le refrain des chansons si connues et surtout le ryhtme envoutant des jembés.

    Le seul petit regret que j’ai est de ne pas pouvoir voir plus près sur les photos le soucis des détails et notamment des costumes…

    Sinon il est vrai que ce type de fête est très appréciés des parents et a fortiori des parents d’enfants extraordinaires car cela s’inscrit dans le cadre de la "normalité" (par rapport aux autres enfants qui organisent avec leur maîtresse une fête d’école de fin d’année à l’attention de leur parent) et surtout parce que nous voyons de quoi sont capables nos chères petites têtes blondes, quelque soit leur niveau !

    Un billet qui respire la joie, la gaité de vivre, l’émerveillement et l’admiration d’une maman pour son enfant extraordinaire et l’optimisme… Un bien beau billet !

    César

    P.S. : à l’attention de Constance, Eléonore, André-Louis et leur papa André : je n’oublie pas le billet sur la Nuit Magique au Zoo !… :o)-

  2. Estelle, André, les enfants,

    Merci de nous faire partager les bons moments des enfants extraordinaires. Merci de présenter ce qui se passe dans les structures qui accompagnent nos enfants au quotidien.

    Ce billet montre également qu’avec de la patience et de la volonté on peut faire beaucoup de choses avec nos enfants différents. Votre joie est visible et palpable.

    Merci pour ce très joli billet.

    Luc

  3. Estelle,

    A travers ce billet j’immagine à quel point on peut ressentir une grande fierté, une grande émotion de voir son enfant extraodinaire faire un spectacle, danser, s’amuser, chanter.

    merci de nous faire partager ses bons moments que malheureusement certains parents ne peuvent pas vivre pleinement.

    Bisous à toute la famille
    et j’espère à bientot

    Nath, maman de p’tit Yann

  4. bravo à André louis pour sa prestation et merci de nous faire partager ce pur moment de bonheur

    bonne continuation

  5. estelle
    andre-louis est un chef. nos enfants nous surprennent tous les jours. merci aux educateurs, kinés, ergo…qui s’occupent de nos enfantset nous permettent d’être surpris
    sébastien, papa de Noé et Ninon

  6. bravo à loulou, nous sommes bien heureux d’avoir partagé cette fête bien émouvante avec lui…

  7. Quel bonheur de voir tous ses enfants extraordinaires comblés de joies leurs parents par ces très belles prestations. Un grand bravo à André-Louis, vous pouvez en être fier. Un grand merci de nous faire partager ce si beau jour.
    Christelle, maman d’Hugo et de Mélanie

  8. Benoît, c’est moi et je découvre votre blog dans lequel je figure à travers mes chansons. Ravi qu’elles vous plaisent. A quand un spectacle avec l’artiste en vrai ? RDV sur mon site et vive la planète !
    Amicalement

Laissez un commentaire

30/01/2009
Benoît De Ruyver a écrit :

Benoît, c'est moi et je découvre votre blog dans lequel je figure à travers mes chansons. Ravi qu'elles vous plaisent. A quand un spectacle avec l'artiste en vrai ? RDV sur mon site et vive la planète ! Amicalement

Tous les commentaires
Ecrire un commenter