// Accueil / Les billets Injeno / Parlons de nos enfants / Ines et Nina sur TF1 : Notre vision de l’amour
Ines et Nina sur TF1 : Notre vision de l’amour
Ecrit par Luc MASSON le 3 mai 2010

C'est début mars 2010 que nous avons reçu un e-mail envoyé par Audrey TERRISSE maman de Joséphine et présidente de l'association "Les enfants de West". Ce courriel était celui de la société Isoette de Carole ROUSSEAU. Elle cherchait à l'époque des couples pour une émission dont le thème devait être "Maternité et handicap".

Après avoir consulté Sophie, j'ai entrepris d'appeler la société parisienne dans la foulée. Une conversation de plus d'une heure s'est alors engagée avec mon interlocutrice : Magali.

Nous étions alors à 15 jours de la naissance de Nina, notre deuxième princesse.


Nous étions attendus sur le plateau de l'émission le 29 mars


C'est du 4 au 6 avril que l'équipe de tournage est venue à Hondschoote

C'est le vendredi 7 mai que l'émission "C'est quoi l'Amour" a été diffusée sur TF1 à 23H30. Au 14 mai la vidéo visible sur le site de TF1 replay a été consultée plus de 130 000 fois (en 7 jours).

Pour voir l'émission : Cliquez sur ce lien et visionnez la vidéo sur le site de TF1 Replay

Après la naissance de Nina le 16 mars, notre correspondante parisienne, Magali s'est entretenue plusieurs heures avec chacun de nous deux. Ce n'est que le 19 avril que nous avons eu confirmation que notre famille était retenue et pour une émission dont la thématique devenait "Les épreuves de la vie".


Mes deux starlettes

Pourquoi avons nous décidé de nous exposer face à la caméra ? En dehors de la possibilité de parler un peu d'INJENO sur le plateau (si les images ne sont pas coupées) c'etait pour nous l'occasion de faire part de notre expérience de parents, de couple et d'individus face à la situation de handicap de notre fille. Nous n'avons pas la prétention de dire que notre façon de faire face est la meilleure, que notre façon de réagir est celle qui s'impose ou que nous avons trouvé la recette du bonheur, mais nous voulions tout simplement dire aux familles qu'il est possible de vivre avec le polyhandicap. Qu'il est peut être plus simple de le vivre en couple, soutenus par nos familles, par nos amis, entourés par d'autres familles dans le cadre associatif.


Un petit tournage en campagne que l'on ne retourve pas dans le reportage

Ce sont plus de 700 minutes de tournage qui ont été enregistrées en 3 jours de présence à Hondschoote. Si les premiers instants ont été un peu perturbants, le voisinage de la caméra à vite été oublié au profit de la personnalité de notre journaliste, du caméraman (Nicolas) et du perchiste (Stéphane). Leur gentillesse et leur effacement ont contribué à notre extraversion et à notre capacité à demeurer naturels malgré la technique.


Notre équipe de choc


Pour que l'évocation de la vie d'Inès soit complète, il fallait quelques images de l'IME dans lequel elle est accueillie tous les jours. Nos trois invités se sont donc rendus à l'IME du banc vert, au "Petit Navire", pôle polyhandicap. C'est Caroline, la référente d'Inès qui a accompagné l'équipe de tournage. Là aussi quelques scènes ont disparu au montage...


Avec le recul et après avoir vu les images du reportage, nous ne regrettons pas notre audace et aurions même voulu que plus d'images soient diffusées. Nous espérons seulement que malgré l'heure tardive (23H30) des familles d'enfants extraordinaires pourront partager ces quelques instants authentiques et sentimentaux.

Luc Masson
Papa d'Inès et Nina
Président fondateur d'INJENO

Commentaires

Laissez un commentaire