// Accueil / Les billets Injeno / Non classé / INJENO : No problemo, que des pépins !
INJENO : No problemo, que des pépins !
Ecrit par Luc MASSON le 12 juin 2011

Vous n'êtes pas sans savoir que l'association INJENO est née à Dunkerque de la rencontre de trois familles. Les trois papas fondateurs ont des affinités différentes avec ce qui s'apparente au sport local, presque une religion : le carnaval. Vous avez Sébastien, le pur croyant et pratiquant de la bande, Luc, croyant mais finalement très peu pratiquant et César qui lui n'était ni croyant ni pratiquant il y a 4 ans.

A croire que le carnaval est un virus car depuis, César participe à quelques bals en tant que bénévole et arbore fièrement ainsi que les deux autres papas fondateurs et beaucoup d'autres personnes, les visuels créés par notre fée Carole.

Ce qu'il y a de fantastique c'est qu'aujourd'hui, ces visuels sont partagés avec bon nombre de dunkerquoises et de dunkerquois. Ce petit billet est fait pour vous montrer le magnifique pépin Injenount'ches qui représente des enfants faisant la bande, oeuvre originale et faite pour INJENO, d'Edmond ZIENOWIZ, un ami de l'association.


Ne réglez pas votre écran d'ordinateur, l'ambiance est psychadelique

Cette communication est gérée par Sébastien le plus assidu des carnavaleux de la bande d'INJENO

Comme nous vous le disions ci-dessus, certaines familles adhérentes ou non utilisent maintenant ce pépin de carnaval pour signifier crânement leur filiation avec INJENO.


Doriane, Cédric et leurs enfants en pleine bande... à roulettes

Un petit détail utile pour les non initiés. Lorsque l'on fait carnaval, on se doit d'avoir un pépin perché le plus haut possible. POURQUOI ? et bien parce que ce berguenard (non donné à ce parapluie) une fois retourné, c'est-à-dire baleines retroussées (on est dans une ville de pêcheurs !) sert à attraper les poissons fumés et autres homards lancés des balcons des mairies parcourues par la bande. Autant vous dire qu'à Dunkerque "quand t'as un bon pépin, t'as du bol !" Et il s'avère que le nôtre (pépin) ne se retourne que si l'on force et une fois retourné conserve cette position, comme le zouave tient le pont de l'Alma (encore une histoire de pépin !)


Mais quand il n'y a pas de poisson à attraper au vol, le pépin est dans cette position

Cette débauche de signes de ralliement ne s'arrête évidemment pas au parapluie, en voici quelques unes ci-dessous, mais je n'en dit pas plus car Sébastien nous a promis un magnifique billet sur la campagne de carnaval 2011.


Si ces badges, pépins, maillots et autres accessoires vous intéressent, contactez nous

Le fabricant des parapluies est :
Société DELOS FRANCE
14 rue du Rocher
15000 AURILLAC
Tel : 04/71/48/86/85
Port : 06/82/66/82/03
Mail : gerard@delos-france.com

Pour le bureau de l'association INJENO
Luc Masson
Papa d'Inès et Nina
Président co-fondateur d'INJENO

Association INJENO
64 rue Henri TERQUEM
59140 DUNKERQUE
Tel : 06/50/60/93/42
Tel fixe : 09/81/26/31/88
Mail : contact@injeno.fr
Site : www.injeno.fr
Facebook : INJENO C'EST LE CERVEAU

Commentaires

Laissez un commentaire