// Accueil / Les billets Injeno / Association INJENO / La chasse aux oeufs : ça marche pour INJENO !
La chasse aux oeufs : ça marche pour INJENO !
Ecrit par Luc MASSON le 13 mai 2011

Pourquoi marcher ? Avec qui marcher ? et pour faire quoi ? Très bonnes questions me direz vous ! Marcher est avant tout très bon pour la santé, une heure de marche équivaut à 6 kilomètres en moyenne et à environ 600 calories, soit deux gâteaux au chocolat. Ensuite, et ce ne sont pas les péripatéticiens de l'antiquité qui me diront le contraire, on peut se cultiver, s'enrichir mutuellement en marchant, faire de belles rencontres, échanger de belles idées et avancer finalement dans le chemin de la connaissance. Marcher c'est également donner du sens à ses pas, car marcher au côté des enfants extraordinaires c'est leur signifier votre soutien, votre compassion et votre sympathie.

Et bien vous étiez près de 80 personnes à marquer ce signe de soutien et cette sollicitude en parcourant à nos côtés les 6 kilomètres d'une marche placée à nouveau sous le signe du soleil.

Rendez-vous était donné sur le parking en face de la salle tennis de Coudekerque Branche. Une des entrées du Bois des Forts.

La marche INJENO était cette année encore destinée à la quête des oeufs de Pâques. Les cloches dont je tairais le nom avaient délicatement placé de petits oeufs à l'arrivée de notre périple pour que nos enfants les trouvent et qu'ils en soient récompensés par des chocolats.

La marché INJENO est donc une marche pour les enfants, les petits et les plus grands...


André-Louis


Franck le grand


Gérémy


Hugo


Inès


Jeanne


Léa


Manuel


Sébastien


Swanïe


Yann


Quentin


Et sa grande soeur Clara

Mais la marche c'est aussi le point de rencontre des frères et soeurs, des fratries et nous n'en manquons pas ! Nous avons à coeur de partager un maximum de choses et d'événements avec nos enfants handicapés, ceci est donc tout aussi vrai avec nos enfants valides.


La dernière venue, Nina soeur d'Inès


Mais sa tête me rappelle quelqu'un, qui donc


Léa et sa grande soeur Isabelle, non en fait c'est sa maman, on ne dirait pas hein !!


Paupau, la soeurette de Manu

Je vous disais que cette marche était propice à de belles rencontres et bien regardez donc, voilà Thierry notre nouvel ami et on a même pas eu besoin de Facebook ! Il s'occupe bien de Manu il lui apprend les dérapages contrôlés sur une roue !


Titi, Dodo et Manu...

Ah oui je ne vous ai pas dit mais pour marcher nous on recrute aux quatre points cardinaux. Nos amis mosellant sont venus passer le WE et sont repartis juste avant le début de la marche, je les suspecte d'avoir un peu tirer au flanc. Non,non je blague, ils avaient 600 kilomètres à parcourir et Ptit Yann reprenait l'école le lendemain. Nous avons été très heureux de les retrouver, mais ce serait bien aussi de les partager quand ils viennent à Dunkerque donc la prochaine fois c'est chez nous qu'ils établiront domicile (provisoire !).


Pierre, Nath, et Ptit Yann, sur le départ


Nous aussi nous prenons le chemin de Compostelle, bon pas le vrai mais en cherchant bien je suis sûr qu'on y trouve des coquilles saint Jacques !

Autre chose que je ne vous ai pas expliquée, comme nous ne sommes pas une secte, ni même un ghetto, nous avons dans nos rangs des parents d'enfants valides, si si, qui sont régulièrement présents lors de nos manifestations, si si, ben c'est qu'on doit pas être si triste que cela chez INJENO...


La famille DEVOS au grand complet


La famille DELVAR, en tandem


La famille, chabadabada, chabadabada, les cinéphiles apprécieront

Nous avons choisi par cette version 2011 de la marche INJENO un bien bel endroit, le Bois des Forts, il y pousse des fleurs partout en cette saison...


Et même dans le dos des adhérents


Le cortège s'étire


Le cortège s'arrête, on est perdu, allo, allo, c'est à droite ou à gauche chef ?, le fil rouge.. sur le bouton rouge...


Le miracle pascal, nous arrivons à bon port, il est 16H00

Et la les enfants se lancent dans une chasse à l'oeuf sanginaire, en effet on avait laissé guinaire à la maison il n'avait pas été sage.. On remarquera au passage que les cloches de Rome ont pensé qu'il y avait de petits enfants et de grands enfants, elles ont ramené de petits oeufs et de grands oeufs...


On se met à plusieurs pour rabattre l'oeuf sauvage vers le piège, que d'oeufs que d'oeufs...

En cette année 2011, l'oeuf est très tendance, il est design, il est style, à fleur ou à cheval, comme dirait Christophe, c'est les oeufs que nous collons !


Fleurs pour Sébastien_


Cheval pour Louise, trouvez l'erreur !

Lorsque tous les oeufs ont été capturés, ils sont ramenés Manu munidethierry au camp de base. Là les attendent les grands prêtes et les grandes prêtresses de groupe de ceux qui marchent sur les oeufs, quel massacre. Mais qu'importe, en échange de leurs proies les enfants reçoivent les divins paniers garnis de chocolats, les petits comme les grands...


Ici un papa qui prêt main forte au panier, bon j'avoue je ne suis pas très fier de celle-ci


Comme nous avons tous bien chassé, sans notre chien, il est temps de se restaurer, sans retard

Table de camping, des savanes (on ne sort pas de la chasse même si là ça varie) de la bière et des sodas, tout y est pour se désaltérer une bonne fois. Estelle et Monique aux commandes, attention les yeux.


Allez y, approchez vous, elles ne mordent pas elles sont au contraire très sympa !


Dans un coin plus reculé, Anaïs et ses parents sirotent un verre de jus de fruits


Annie et sa soeur posent pour la postérité


Pendant ce temps, en bon papa qu'il est Jérémie donne le goûter à Swanïe, qui pour l'occasion a fait tomber ses lunettes de soleil


17H00 et quelques minutes, il est temps pour nous de rebrousser chemin comme on dit chez Papy Brossard. Le groupe se remotive et nous voilà repartis soutenus par les locaux (les gens du coin) pourquoi ? et bien relisez la phrase et celui qui trouve gagne un oeuf en chocolat !

Ah oui j'oubliais presque, le 5 juin c'est notre première NEUROFETE et vous savez pourquoi nous la faisons ? Et bien entre autre chose pour qu'un jour prochain nos enfants extraordinaires qui ne le peuvent pas, puissent MARCHER ! Alors tous au Kursaal le 5 juin de 16 heures à 18H00.


Franck a pris note, il sera LA, SI le SOL DO RE est MI

Fin des blagues à deux balles, mais blagues à part, on a passé un joyeux moment ensemble ce lundi 25 avril. Merci aux participants, merci aux organisatrices et merci à César pour les photos.

Luc Masson
Papa d'Inès et Nina
Président co-fondateur d'INJENO

Commentaires

Laissez un commentaire