// Accueil / Les billets Injeno / Non classé / La photo du jour – Des traditions à respecter, des moments en famille et entre amis à partager !
La photo du jour – Des traditions à respecter, des moments en famille et entre amis à partager !
Ecrit par Luc MASSON le 21 janvier 2009

Et voilà, les fêtes de fin d’année se sont achevées et c’est encore quelque peu repu par tous ces repas festifs que chacun et chacune présente ses vœux pour la nouvelle année qui commence.

Mais en début d’année, il existe encore une tradition à célébrer. Très vivace, elle se perpétue bien volontiers de générations en générations car elle enchante petits et grands et fait le bonheur des gourmets mais surtout des gourmands : en effet à l’occasion de l’Epiphanie (*), la galette des rois fait irruption sur les tablées de nos chaumières et ce jusqu’à la fin janvier.

Une occasion supplémentaire de pouvoir se retrouver et partager un sympathique moment en famille ou entre amis…


Allez roule galette !!!

Pour notre part (pas de galette, j’entends bien !), c’est toujours le jour de l’an lorsque nous nous rendons chez Grand-Mamie Bois et Grand-Papi Bois (mes grands-parents du côté de Maman dont le surnom vient du fait que Grand-Papi a notamment été ébéniste) pour leur présenter nos vœux que nous dégustons nos toutes premières galettes.

Comme à l’accoutumée, nous y avons retrouvé Mamie et Papi Rosendaël qui n’avaient pas manqué d’acheter 3 galettes – une à la crème, une autre à la frangipane et enfin une dernière à la pomme – afin de pouvoir satisfaire tous les goûts et toutes les envies, puisque au cours de l’après-midi allaient défiler d’autres membres de la famille.


Ma sœur jumelle Louise attend impatiemment la découpe des galettes en parts !

Cette année c’est ma sœur jumelle Louise qui a été désignée pour s’installer sous la table et désigner à l’aveuglette la part de chacun. Pour cette toute première célébration de l’Epiphanie de l’année (avec un peu d’avance tout de même !), les 3 fèves ont été dénichées par Louise justement (pour celle à la crème), Grand-Papi Bois (pour la frangipane) et enfin Papa (pour la pomme). Pour ma part, je ne me suis contentée que d’une toute petite cuillère de compote de celle à la pomme… et je vous prie de me croire que cela était amplement suffisant !


Ma sœur jumelle Louise se retrouve sous la table !... Ce n’est quand même pas un jus de fruit qui a pu la mettre dans cet état ?!


Mon grand frère Hugo mangeant avec voracité sa part de galette dans le secret espoir de trouver la fève !…


Mais manque de chance pour lui, les fèves ont été découvertes par ma sœur Louise et Papa !


Devant la cuillère de compote de la galette aux pommes que Maman me présente, je fais mine de ne rien remarquer !

Bref une célébration en famille qui a permis à Grand-Mamie Bois et Grand-Papi Bois de réunir enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants et qui leur a permis notamment de constater que j’étais en pleine santé et très souriante !


Les têtes couronnées de la journée !... Bon il est vrai que pour moi, c’est un peu de la triche puisque Papa m’a choisi comme sa Reine !

Dimanche 04 janvier 2009 après-midi, jour officiel de l’Epiphanie, nous avons été invités par mon copain Hugo et ses parents Christelle et Charly à célébrer comme il se doit la tradition. Sa maman – très prévoyante et avenante - avait bien fait les choses en achetant une galette de chaque. Accompagnées de quelques bulles (de champagne ou de cidre selon les goûts !), ce fut un véritable régal d’autant plus que Charly avait réchauffé au four celle à la pomme ainsi que celle à la frangipane... il parait que c’est encore meilleur !... Pour ma part – tout comme pour mon copain Hugo d’ailleurs ! - cela ne me tentait toujours pas !


Petite photo de groupe en toute sobriété avant… les bulles !


Deux délicieuses galettes qui n’attendent plus que… pas nous en tout cas, n’est-ce pas Hugo ?!

Un moment de partage et d’échange entre amis au cours duquel ces pipelettes de mamans s’en sont données à cœur joie, discutant de choses et d’autres mais surtout de leurs chères têtes blondes ! Les papas – quant à eux – conversaient de choses beaucoup plus constructives ! Enfin ma sœur jumelle Louise et mon grand frère Hugo ont pu jouer aux jeux vidéo et n’en étaient que trop heureux. Un instant de détente qui s’est prolongé jusqu’en toute fin d’après-midi !...


Hugo n’a pas mangé de galette mais il a pourtant été élu le Boss !


Le lundi 12 janvier 2009, mon copain Hugo a également eu l'occasion de fêter les rois à « La Courte Echelle » dans le Service de Rééducation Fonctionnelle Petite Enfance de l'Hôpital Maritime de Zuydcoote.

Enfin dimanche 11 janvier 2009, nous avions invité pour le déjeuner ma copine Roxane, son petit frère Yohan, son grand frère Mathias ainsi que ses parents Stéphanie et Stephen. Proches voisins, cela faisait en effet un petit moment que nous n’avions pas eu l’occasion de les revoir (depuis l’Arbre de Noël de l’Association INJENO pour être précis) et l’occasion était parfaite pour se réunir à nouveau.


Avec ma copine Roxane, nous jouions quelque peu des coudes pour être à table !

Après un repas pantagruélique (ainsi qu’une petite sieste pour Roxane et moi-même !), nous avons quand même trouvé l’appétit nécessaire pour pouvoir engloutir les galettes achetées par Papa le matin même. Enfin pour ma part, je n’étais toujours pas disposée à les goûter… Par contre, ma copine Roxane s’en est mise plein la panse avec la frangipane. Le hasard a même voulu que ce soit elle qui trouve la fève de la galette en question !


Par l’odeur alléchée, ma copine Roxane a tout dévoré !


Ouarf !... Euh pardon, ouah une très jolie fève dalmatien !

Durant toute l’après-midi et pour ne pas changer, les mamans ont papoté à bâton rompu tandis que les papas abordaient des sujets évidemment bien plus sérieux (^Q^). A noter quand même que Stéphanie et Stephen – les parents de ma copine Roxane - essayent actuellement de mettre en place un partenariat avec la Ville de Dunkerque afin d’organiser une manifestation au profit de l’association INJENO. D’ores et déjà je peux vous dire que cet événement qui aura lieu le dimanche 20 septembre 2009 sera sportif !... Aussi je ne serai que trop vous conseiller de rechausser vos baskets pour commencer dès à présent l’entraînement !!!


Dernière petite crise de fou rire avant de partir !

Bref des petits instants qui pourraient passer pour anodins mais dont la simplicité, la convivialité et la richesse humaine en font des moments privilégiés et appréciés à juste raison…

Jeanne
Qui aime la galette, savez-vous comment ? Quand elle n’en mange pas, même avec du beurre dedans !

(*) A l’époque des Romains, on fêtait les Saturnales. Ces fêtes duraient 7 jours et chacun avait le droit de faire ce qu’il voulait. C’est à ce moment là qu’est venue la tradition d’envoyer des gâteaux à ses amis.

En 1801, on a décidé que la date de l’Epiphanie (qui signifie « apparition ») serait le 6 janvier.

L’Epiphanie, ou Fête des Rois, commémore la visite des 3 rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar, venus porter des présents à l’enfant Jésus : de la myrrhe (servant à l’embaumement, est symbole de renaissance), de l’encens (présent des Dieux et des Maîtres) et de l’or (présent des Rois). Pour trouver leur chemin jusqu’à la crèche, les mages ont suivi une étoile plus brillante que toutes les autres. C’est ce qui les a guidés et on l’appellera l’étoile du berger.

Aujourd’hui, la tradition veut que ce soit le premier dimanche de janvier que le « jour des rois », on partage un gâteau appelé galette. Selon la région, il s’agit soit d’une galette feuilletée, soit briochée ou encore beurrée.

Dans la galette est dissimulée une fève. Une légende raconte que la fève serait née avec la fameuse bague de Peau d’Ane qu’elle portait au doigt et qui glissa dans la pâte juste avant qu’elle enfourne le gâteau. Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi. La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sou la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

La galette a ses parts sacrés ou plutôt, avait. La tradition était la suivante : La première part « part des pauvres » désignée par le plus jeune enfant de la famille était réservée au premier visiteur imprévu. Il y avait aussi la « part des absents » : le fils aux armés, un parent sur un vaisseau du roi ou le pêcheur qui n’était par rentré. Une façon de dire « on pense à vous ».

Si le gâteau se gardait longtemps sans s’émietter et sans moisir, le présage était bon.

Commentaires

11 commentaires

  1. Chère petite Jeanne,
    Je vois que par chez toi il ne manque pas de rois ni de reines. Je crois que beaucoup se sont régalés. Tu es super avec ton copain Hugo, ce sont de bons souvenirs qu’il faut perpétuer.
    Je t’embrasse très fort ainsi que ta grande soeur et ton grand frère, ainsi qu’à tous tes copains de la grande et belle famille d’Injeno
    Bonsoir à toute la famille, c’était encore un super billet.

    Mamy de Hanna

  2. Jeanne,

    la galette a été fêté comme il se doit chez toi. Je vois que vous n’en avez pas manqué et que cela semblait énormément plaire à tes frère et sœur et à papa.
    Pour ton papa (qui doit être à l’origine du billet), les mamans ne disent pas que des choses futiles. Je dirais même que les hommes sont beaucoup plus pipelettes que les femmes (et je parle en connaissance de cause puisque je ne travaille qu’avec des hommes) ;-)
    Je vois aussi que vous avez passé un bon moment avec ta copine Roxane et sa famille. Tout le monde semble s’être amusé.

    Nous vous embrassons tous les cinq.

    Estelle, André,
    Constance, André-Louis et Eléonore

  3. Coucou Jeannette, je vois que tu as bien profité de ce début d’année pour faire la fête avec tes copains, toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver.
    Pleins de gros bisous à tous.
    Sébastien, papa de Noé et Ninon

  4. Coucou ma petite Jeanne,

    Merci de nous faire profiter de ces moments si forts en convivialité.

    J’ai l’impression que tu as encore grandi depuis InjeNoël qu’on ne s’ est pas vu mais je pense qu’on se verra très bientôt pour une occasion bien spéciale !

    En attendant, je te fais de gros bisous.

    Nathalie, maman de Hanna

  5. Jeanne, je voulais te dire que je te trouve très belle en reine ! Je te fais de gros bisous ainsi qu’à tes amis !

  6. Jeannette

    Te voilà Reine sucrée, après ton statut de princesse de papa et maman, voici une belle ascension.

    C’est vrai qu’il faut saisir toutes les occasions pour faire la fête, nous savons tous que les bons moments ne durent pas forcement très longtemps.

    Je t’embrasse petite fille.

    Luc

  7. Mummmm la galette moi Jeanne j’adore ! Peut-être que cela te plaira plus l’année prochaine.
    En tout cas, tu as l’air en forme, ça fait plaisir !
    Bisous à toute la famille.
    … Et à bientôt !
    Nath, maman de p’tit Yann

  8. Coucou petite Jeanne !

    Je vois que tu as fêté les rois et tu fais d’ailleurs une très jolie reine !
    Tu as bien raison d’en profiter.

    A très bientôt Jeanne et de gros bisous à toi et ta famille.

    Emilie

  9. bonsoir quel magnifique très beau billet merci de nous faire partager vos immenses joies bons moments il est superbe ce billet photo très belle et en plus tout le monde s’amuse à sa manière
    hum ce devait être bon ces galettes chez nous aussi en bretagne ont a feter l’épiphanie bientot place à la chandeleure les crepes
    que de moments heureux sur ce billet il est très émouvant mille merci de nous l’avoir montrer mais vous aussi feter la galette des rois après l’épiphanie ben nous aussi ça nous arrive je vous rassure eh vous avez oublier de citer la galette des rois au chocolmat c’est trop bon
    en vendée à tout moment de l’année là c’est pas ma bretagne mais y’a d’excellentes brioches vendéennes gouter un jour c’est très très bon comment je le sais ben j’ai de la famille aux sables d’olonne et j’ai habité la rochelle pendant trois ans et à chaque fois faisions un crochet opar la vendée pour rammener ce délice à notre famille en bretagne
    gros bisous

  10. Coucou "Jeannette",
    Moi aussi j’ai passé une excellente journée même si comme toi, je fais mine de rien devant la galette des Rois, j’aime bien qu’on se retrouve tous réunis et de pouvoir apprécier les bons côtés de la vie.
    De gros bisous et à bientôt
    Hugo, le petit charmeur

  11. Coucou Jeanne,
    J’ai passé une super après-midi en ta compagnie… Et grâce à cette galette (rien que de l’écrire, j’en ai l’eau à la bouche)… c’est le docteur H qui va être contente car, à la dernière pesée, j’ai battu des record (11,5kg !).
    Peut-être que l’année prochain Hugo et toi aurez changé d’avis par rapport à la galette et qu’on pourra avoir un vrai débat constructif sur un sujet polémique : frangipane, crème ou beurre ? Vous connaissez ma position intangible sur la question !
    Bisous à toi, ta famille et aussi Hugo le charmeur (chut… je crois que c’est mon amoureux et je suis bien contente qu’il vienne bientôt me rejoindre aux Brigantins… !)
    Roxane

Laissez un commentaire

22/01/2009
Roxane a écrit :

Coucou Jeanne, J'ai passé une super après-midi en ta compagnie... Et grâce à cette galette (rien que de l'écrire, j'en ai l'eau à la bouche)... c'est le docteur H qui va être contente car, à la dernière pesée, j'ai battu des record (11,5kg !). Peut-être que l'année prochain Hugo et toi aurez changé d'avis par rapport à la galette et qu'on pourra avoir un vrai débat constructif sur un sujet polémique : frangipane, crème ou beurre ? Vous connaissez ma position intangible sur la question ! Bisous à toi, ta famille et aussi Hugo le charmeur (chut... je crois que c'est mon amoureux et je suis bien contente qu'il vienne bientôt me rejoindre aux Brigantins... !) Roxane

Tous les commentaires
Ecrire un commenter