// Accueil / Les billets Injeno / Parlons de nos enfants / Le parcours de Margaux
Le parcours de Margaux
Ecrit par Luc MASSON le 30 octobre 2008

Bonjour à tous,

C'est avec beaucoup d'émotions et un peu d'appréhension – nous l'avouons - que nous vous relatons le parcours de notre petite fille Margaux. Il n'est pas évident pour nous de nous « exposer » ainsi... nous n'en n'avons pas l'habitude ! Mais nous sommes persuadés que cela nous rendra plus forts et sommes ravis de partager cela avec INJENO.

Margaux est née le 09 mai 2007 en région parisienne. Suite à des mouvements que nous prenions pour des sursauts en réaction du bruit environnant, mais qui n’avaient pas échappé à l’œil des sages-femmes, Margaux a subit un E.E.G. dès le lendemain de sa naissance.

Une infirmière est venue chercher Margaux dans son berceau et elle n’y est jamais revenue. Quand l’infirmière est revenue de l’examen sans Margaux et les yeux embués de larmes, j’ai immédiatement pensé au pire…


Margaux dans sa poussette (17 mois)

L’infirmière m’a informée que le pédiatre souhaitait me parler… J’ai paniqué : mon conjoint était à son travail et elle refusait que mes parents m’accompagnent dans son bureau. C’est donc seule que j’ai dû affronter la nouvelle : mon petit bébé convulsait et allait devoir subir des examens complémentaires afin d’en connaître l’origine.

Il est impossible de mettre des mots sur ce que l’on ressent à ce moment là. C’est un moment qui restera à tout jamais gravé dans ma mémoire : à partir de là, il y avait un avant et désormais un après que nous étions alors encore loin d’imaginer…

J’ai immédiatement appelé son papa qui m’a rejoint très rapidement au service des soins intensifs où Margaux avait été transférée. Quel choc de la voir sous monitoring avec tous ces fils et électrodes, les bips bruyants des machines, une sonde dans la bouche, ainsi qu’une perfusion passée dans le nombril !


Au service de néonatalogie, quelques jours après être sortie des soins intensifs…

C’est alors qu’a commencé notre « course » après les médecins. Nous avons eu affaire à de nombreux médecins qui donnaient l’impression de nous fuir. Nous devions nous battre pour obtenir de les voir et leurs réponses étaient des plus évasives : nous avons vite compris qu’ils ignoraient l’origine de l’épilepsie de Margaux. Par ailleurs, les antiépileptiques administrés se sont rapidement avérés inefficaces.

Au bout de leurs possibilités, il a été décidé du transfert de Margaux à l’Hôpital Necker à Paris… Margaux avait à peine 2 semaines !

Elle a alors dû subir de nombreux examens : échographies, radio, scanner, 2 ponctions lombaires… Mais ce fut après l’examen de son I.R.M. qu’un 1er diagnostic tomba : Margaux souffrait d’une malformation de type microencéphalie avec pattern de giration simplifié (malformation du cortex). Cette malformation est à l’origine de son épilepsie qui s’avère être, qui plus est, pharmaco-résistante.

L’épilepsie de Margaux étant très difficile à stabiliser, elle ne put sortir de l’hôpital que le 04 juillet 2007, après près de 2 mois d’hospitalisation ponctués de nos aller-retour quotidiens à l’hôpital : nous arrivions dès 9h00, ne reposions Margaux dans son lit que le midi, le temps d’aller acheter un sandwich, et la reprenions dans nos bras tout l’après-midi, jusque 22h00, heure à laquelle il fallait nous résigner à rentrer à la maison… sans Margaux !

Nous avons vécu le retour (ou plutôt l’arrivée) de Margaux à sa maison avec beaucoup d’appréhension.


Margaux à l’âge de 3 mois

Nous avons dû apprendre rapidement à tout gérer seuls : l’administration et le dosage des médicaments (elle en avait 8 à l’époque !), le Valium® en cas de crises, le changement de sa sonde naso-gastrique toutes les semaines (il fallait contrôler à l’aide d’un stéthoscope que la sonde soit correctement placée dans l’estomac), ses désaturations en période de sommeil, ses nombreux vomissements jour et nuit, ses réveils nocturnes, etc. Nous n’étions pas trop de deux pour faire face à tout cela !

Et puis, nous nous sommes habitués, tous ces gestes sont devenus « anodins » et nous avons ainsi progressivement admis l’idée que Margaux était différente des autres petites filles et nécessiterait encore plus notre attention et surtout tout notre amour (non pas qu’elle en ait manqué depuis sa naissance, bien au contraire !).


Margaux à 5 mois

Aujourd’hui, nous avons déménagé sur Lille, notamment pour offrir un meilleur cadre de vie à notre petite fille. Margaux a 17 mois. Elle a entre-temps bénéficié d’une gastrostomie par voie chirurgicale avec un Nissen(*), après échec d’une gastrostomie par voie endoscopique. Là encore, ce fut une épreuve que de voir partir, à 2 reprises, notre « petite puce » au bloc opératoire !

Actuellement, elle reçoit 5 antiépileptiques : Rivotril®, Dépakine®, Sabril®, Keppra® et Gardenal®. Et malgré des analyses génétiques, l’origine de cette malformation n’est pas encore déterminée. Margaux effectuera en janvier un nouvel I.R.M. afin de déterminer s’il s’agit d’une lissencéphalie…

Margaux a bien sûr de nombreux retards : Elle ne sourit pas, ne gazouille pas, ne mange rien par la bouche, ne suit pas du regard et ne tient pas sa tête (bien qu’avec l’aide de son kiné et de toute l’équipe du C.A.M.S.P. de Villeneuve-d’Ascq, elle fasse quelques progrès) ; elle n’utilise pas ses mains, ni pour attraper des objets, ni pour les porter à sa bouche ; elle n’a pas de déglutition active et s’encombre donc très rapidement, ce qui nécessite de « l’aspirer » très souvent. Elle se réveille plusieurs fois par nuit et pleure, gênée par son encombrement encore plus flagrant en position allongée.

Cela paraîtra peut-être étrange mais ce qui m’attriste le plus est l’absence de sourire… On entend souvent dire « il n’y a rien de plus beau que le sourire d’un enfant ». Cet échange et cette marque de joie et de bien-être me manque énormément… Mais je garde l’espoir qu’un jour Margaux saura sourire, et ce jour là sera magique !

Faute de sourires et de gazouillis, nos échanges avec Margaux se font autrement. Elle adore être dans nos bras et sait nous le faire comprendre ; on ne se lasse pas de lui faire des câlins, des massages et plein de bisous dans le cou ! Margaux adore également qu’on lui caresse les cheveux, elle aime les promenades en poussette et les séances de kiné…

En somme, avec ses yeux magnifiques et sa frimousse coquine, Margaux nous remplit de bonheur !

Et nous avons hâte de rencontrer toutes les familles d'enfants extraordinaires à l'occasion de l'Arbre de Noël !


Margaux dans son corset siège avec ses petits jouets (16 mois)

Un petit mot de son Papa :

17 mois après sa naissance, je n’oublierai jamais les débuts difficiles que nous avons vécus avec les successions de mauvaises nouvelles, examens après examens… Aujourd’hui, nous avons assimilé tout cela et essayons de nous occuper pour le mieux de notre petite « bouille », et de ce côté-là, sa maman est très méritante et courageuse !…

Le plus dur reste les périodes où Margaux fait des crises d’épilepsie à longueur de journée, il m’est difficile de les supporter !… En dehors de cela, Margaux est une petite fille très courageuse et forte face à tout ce qu’elle subit ! Nous l’admirons et l’aimons de tout notre cœur !!!…

Emilie & William
Parents de Margaux

(*) La fundoplicature complète – ou méthode de Nissen - est l'intervention chirurgicale anti-reflux la plus fréquente. L’opération qui consiste à faire faire un tour à l’estomac autours de l’œsophage abdominal afin de supprimer les vomissements (technique de manchonnage complet à 360°.

Commentaires

32 commentaires

  1. Bonjour Emilie et William !
    C’est avec beaucoup d’émotions que je lis votre parcours même si j’en connaissais les grandes lignes ! Margaux me fait beaucoup penser à Jeanne, elle est vraiment très belle ! Il est vrai que ce n’est pas toujours facile ! que la vie ne nous a pas épargné mais il faut garder le sourire et bonne humeur pour nos enfants ! je suis ravie d’avoir fait votre connaissance à vous Emilie et Margaux ce jour d’août ! Bienvenue dans notre grande famille qui j’espère réussira à vous apporter soutien !
    Je vous embrassse bien fort tous les 3

    Sandrine (maman de Jeanne)

  2. Bonjour je me présente, je suis Marie-Charlotte membre d’Injeno où j’y est ma page blog. Votre petite fille est très belle ! Elle ne sourit pas et vous voudriez la voir sourire mais cela lui est impossible, la fréquence des crises a dû laisser des lésions très graves, elle fatigue vite mais vous adore… alors si le sourire n’est pas présent, ni les paroles, faites lui des câlins, regardez son courage, sa ténacité, ses expressions… Il n’y a pas que le sourire ! Bon courage à vous et à votre puce ! Je prierai aussi pour elle ! Moi j’ai 27ans et je suis suis atteinte de la délétion 2q37. Je parle, je marche et je n’ai pas a eu de crises d’épilepsie. Je suis sous Keppra + Rivotril. J’ai d’autres problèmes en plus, si vous voulez en savoir plus écrivez moi sur la page blog « un petit coin pour Marie-Charlotte ou sur mon mail charlottelenen@yahoo.fr
    N’hésitez pas à donner des nouvelles, Injeno vous adore et quelque soit vos souffrances, il y aura toujours du monde à votre écoute pour vous soutenir et je sais que vous le savez !
    Bisous, j’espère de vos nouvelles !

  3. Bonjour Emilie et William,

    Je vous souhaite la bienvenue dans notre association, à vous et à votre petite Margaux.

    C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de se livrer mais cela soulage souvent à beaucoup de niveau. Votre petite fille a déjà tant subi depuis sa naissance, comme beaucoup de nos enfants extraordinnaires, mais vous verrez que parler avec d’autres parents qui connaissent cette même detresse qui nous envahit si souvent sera bénéfique !

    Margaux est une petite fille très jolie et j’ai hâte de la renconter et de vous rencontrer lors de notre INJENOEL

    A distance, je lui envoie de gros bisous.

    Nathalie, maman de Hanna

  4. Re-bonjour Emilie !
    Voilà les modifications ont été faites comme vous le vouliez ! Par contre, il n’y a pas de photos du transat de bain de Jeanne d’après César, mais j’en ai dans l’ordi, je vous les enverrai sur votre mail !

    Bonne journée

    Sandrine

  5. Coucou Emilie et William,
    Un jour viendra où votre si mignonne petite Margaux sourira et c’est vrai qu’il n’y a rien de plus beau qu’un sourire d’enfant. Votre parcours est très ressemblant aux notres, parents d’enfants extraordinaires, c’est vrai que la maladie demande beaucoup de courage et de tenacité, surtout en ce qui concerne les crises d’epilepsie que l’on vit toujours très mal. Mon petit garcon s’appelle Manuel, il a ausi une épilpesie pharmaco résistante d’origine inconnue à ce jour, malgré les séries d’examens !
    Je vous souhaite "bienvenue" parmis nous (INJENO est une grande famille où se mélent comprehension et tendresse) et merci de nous avoir fait partager votre histoire, c’est pas toujours facile…
    Bon courage à vous et bonne chance à votre adorable petite fille
    Dorothée, maman de manuel

  6. bonsoir émilie bonsoir william , c’est avec une grande tristesse que je lis le parcours de votre petite margaux qui est tres belle et qui a de ses yeux waow aussi profond que l’océan et bien je vous patience patience on dirait que vous parlez de mon petit rayan qui a 29 mois et qui est passé par la meme chose que votre petite exactement pareil et encore pire car il a commencer a faires ses crises syndrome de west a l’age de 6 mois et ce nest pas les crises en elle meme qui les rends comme cela inerte sans expression mais les traitement en eux meme car cela endort une partioe du cortex cerebral ou il ya ce qu’on apelle motricite réaction eveil si seulement ca pouvais stopper les crise ce serait un bien pour un mal malheusemetn des fois ils sont pharmaco resistant et cela suffit pas avec ces medficament mais ne perdez pas patience car mon fils ne souriait pas ne suivait pas du regard n ne gazouillait pas brefs un légume excusz l’expression mais petit a peti stimulation apres stimulation car je n’ai pas attendu les seance de kiné ou meme le camps pour motiver mon fils mais maintennat si vous le voyez vous seriez etonne car il s’asseoit seul ul gazouiille a sa manier recoonait sa maman ses soeurs son papa sa kine ses mededcins un vrai petit miraculer en plus il est porteur de trisomie 21 est comme vous devez le savois ils sopnt lents au niveau eveil morticite je suis a peu pres certaine que si mon pêtit ne serais pas trisomique il serais déja entrain de courir mais cela je m’en fiche jje l’aime comme il est et le plus important c’est qu’il fasse des progré peu a peu mais surement alors ne perdez pas courage aimez la stimuler la c’est vrai ce ser la parcours du combattant mais ca vaut le couyp que l(on se demene pour nos petits chéris ,et puis chaque enfant a son propre rhytme encre une fois bienvenu a injéno vous ne trouverez pas mieux ailleurs nous sommes une grande famille, si vous aves des questions n’hésiter pas. cordialement nissa

  7. Bonsoir Emilie et William,
    Je voudrais vous souhaiter tout d’abord la bienvenue parmi nous. Je comprends que ce soit difficile d’écrire votre parcours, celui de votre petite Margaux, les douloureux souvenirs reviennent à la surface mais sachez que nous sommes de tout coeur avec vous, nous avons tous des enfants extraordinaires avec certes des maladies différentes mais les parcours restent les mêmes. Votre petite Margaux est très jolie. Comme Margaux, mon petit garçon Hugo a une gastrostomie, ne tient ni assis, porte un corset garchois car il a une grave hypotonie axiale, ne parle pas mais il sait si bien se faire comprendre. C’est que du bonheur avec lui, chaque petit progrès si infime est une victoire.
    Bonne soirée et de gros bisous à votre petite puce
    Christelle, maman d’Hugo et de Mél.

  8. Merci pour tous ces mots de soutien. On ne nous avait pas menti : INJENO est une grande famille et nous sommes ravis de l’intégrer ! Nous attendons avec impatience l’InjeNoël pour faire votre connaissance, ainsi que celle de tous les enfants extraordinaires !
    Emilie, maman de Margaux

  9. bonsoir Emilie et William
    bienvenue chez INJENO. merci de nous avoir ouvert votre porte. endemble nous sommes plus fort. mon fils Noé, presque 5 ans, a une lissencéphalie avec microdélétion du chromosome 17. on nous avez dit que c’était pharmaco résistant et par bonheur il nous a fait que 2 crises(il y a 3 semaines) en un peu plus de 4 ans. gardez espoir.
    bisous à Margaux et à bientôt à INJENOEL.

    sébastien papa de Noé et Ninon
    vice-président

  10. Bonsoir Emilie et William,

    Je tenais à vous souhaiter la bienvenue dans notre belle et grande famille qu’est INJENO.

    Vous verrez, il fait bon y vivre, on se sent écouté, soutenu et on passe des moments tous ensemble à chaque fois INOUBLIABLE.

    Votre petite fille est magnifique et très courageuse, vous avez tout mon soutien et je serai ravi de faire votre connaissance et celle de la petite Margaux lors de notre arbre de Noël.

    Je vous embrasse tous bien fort,
    A très bientôt,

    Lydia, maman de Mandy et Camille

  11. bonjour,

    nous vous souhaitons la bienvenue dans la grande famille Injeno, famille de coeur où l’on se sent bien.
    Margaux est si jolie. J’espère qu’avec le temps les choses iront mieux.
    Tout comme vous, notre fils est passé de la maternité à l’hôpital est cela est dur.
    En espérant vous voir le 13 décembre,

    Estelle et André,
    Constance, André-Louis et Eléonore.

  12. bonjour émilie et william

    Je suis ravie de vous accueillir…de faire la connaissance de votre jolie margaux
    Et surtout le plaisir de vous rencontrer le 13 décembre.

    Lorque l’on met un enfant au monde, c’est une porte qui s’ouvre au bonheur…au bonheur d’etre parents…
    Nous ne sommes vraiment pas préparé à la descente au enfer…
    Avec tout l’amour que vous lui apportez, je suis sure qu’un jour Margaux vous le rendra avec un magnifique sourire…

    je vous embrasse
    sylviane
    maman d’élisa et d’hugo

  13. Bonsoir Emilie, Margaux et William,

    Je pense que toutes les familles qui ont lu votre témoignage se sont reconnues, non pas forcement dans la maladie de votre petite Margaux mais dans votre ressenti, votre parcours, vos interrogations. C’est exactement ce qui a conduit à la naissance d’INJENO. Je voudrais vous dire moi aussi tout l’espoir que vous devez lire dans les yeux de votre malicieuse Margaux. Si il y a une chose que le (poly)handicap nous apprend, c’est la patience.

    Cette patience nécessaire à la répétition éternelle de gestes, de mots, de caresses, de manipulations, patience indispensable à l’attente souvent importante avant d’obtenir les premiers résultats probants, patience enfin utile à l’équilibre précaire qui ryhtme notre existence.

    Notre message de parents, avec notre si petite expérience du (poly)handicap est de vous dire que l’espoir est encore permis, l’espoir de jours meilleurs, ponctués de désillusions et de pas en arrière, espoirs toutefois car il ne peut en être autrement, pour nous, pour nos enfants, ils n’ont que nous, et vous nous avez nous.

    Je vous souhaite la bienvenue chez vous, chez INJENO, j’espère que vous y trouverez ce que vous recherchez. Nous sommes des parents, nous pouvons donc nous comprendre.

    Luc Masson
    Papa d’Inès

  14. Bonjour Emilie et William,

    Ravie de faire connaissance avec cette jolie petite frimousse. Margaux est vraiment très jolie. Nous sommes impatients de vous rencontrer à l’arbre de noël.

    Gros bisous à tous les trois.

  15. Bonjour, jolie petite Margaux

    Tu es une petite fille adorable et l’on ressent dans le témoignage de tes parents tout l’amour qu’ils te donnent.
    Bienvenue dans nôtre famille, nous nous rencontrerons pour Noël

    Gros bisous

    Gaëlle, maman de Léane et de Maëlle

  16. Bonsoir Emilie et William,
    Bienvenue à la grande et belle famille Injeno. Il est vrai que votre petite Margaux est Magnifique, et je pense comme beaucoup de mères et pères d’enfants extraordinaires, on aimerait voir un sourire sur le visage de son enfant, mais quelquefois il faut attendre quelques temps, mais je pense qu’un jour Margaux sourira. C’est une petite fille adorable, et déjà de voir son parcours, on ne peut que dire que c’est une petite fille courageuse. Moi je suis la maman d’Alexis, son handicap est très différent, mais chaque jour qui passent eh bien c’est à chaque fois une victoire sur la vie. Nous allons tous nous rencontrer à l’arbre de noël d’injeno. Ce sera un bonheur pour nous tous.
    Je vous embrasse bien affectueusement,tous les trois.

    Bisous

    Alexis & Pascale sa maman

  17. Votre Margaux est vraiment ravissante et j’espère que vous verrez bientôt un joli sourire illuminé son visage.

    Bonne continuation à vous
    cathy et coco

  18. pour infos une erreur s’est glissé je ne marche pas malheureusement suis en fauteuil roulant mille excuses car un coup c’est marqué je marche je marche pas non je ne marche plus du tout et je vais mettre des photos sur ma page promis bisous

  19. Bonjour Emilie et William,

    C’est à mon tour, avec un peu de retard, de venir vous souhaiter la bienvenue dans cette belle et grande famille Injeno

    Votre petite Margaux est magnifique et je suis sur qu’elle jour elle vous donnera un magnifique sourire, gardez espoir.

    Nath, maman de p’tit Yann

  20. BONSOIR,
    J’espère que votre puce ira mieux et faite lui de gros bisous !
    A bientôt
    Christelle, maman de Sophie

  21. Emilie, William

    Désolé d’apprendre que Margaux ne va pas très bien en ce moment. La période est mauvaise pour beaucoup de nos enfants, le climat, le manque de luminosité, les basses pressions atmosphériques, tout joue contre la santé de nos enfants extraordinaires. Tenez bon et sachez que si vous le voulez vous pouvez aussi nous appeler, nous envoyer des mails directs en passant par le mail de contact d’INJENO.

    Je vous embrasse.

    Luc, papa d’Inès

  22. Bonjour à vous 3 !

    J’espère que Margaux va mieux, désolée de ne pas avoir répondu plus tôt ! La pose de son bouton s’est faite sous anesthésie générale et je pense que Jeanne avait mal et que les médecins ont repris la nutrition trop tôt ! C’est pour cela qu’elle a beaucoup pleuré !en revenant du bloc, Jeanne était très bien, ce n’est qu’à partir du moment où ils ont voulu mettre la nutrition en place que les pleurs ont commencé ! Mais les médecins préfèrent mettre en place leur protocole plutôt que d’écouter les parents ! Je ne voulais pas la nourrir si tôt ! La nuit a aussi été épouvantable, ils ont voulu la nourrir, elle a vomi et ils ont voulu remettre la nutrition en place 20 minutes après son vomissement, je me suis fâchée et j’ai dit que je refusais qu’on remette la nutrition en route, il y eu un petit clash ! Il faut vraiment toujours se fâcher pour se faire entendre ! Finalement Jeanne est de retour à la maison et depuis tout va bien !

    Je vous embrasse bien fort tous les 3

    Sandrine (maman de Jeanne)

  23. J’y pensais un peu à ça pour votre fille, heureusement que vous avez trouvé vous même le problème… Et devoir se fâcher est une honte, ils auraient dû comprendre ! alors non seulement avec l’inquiétude et l’épreuve, vous devez vous fâcher et en vous fâchant, Jeanne va mieux et est sortie de l’hôpital… Ouff !
    Vous êtes des parents géniaux, courageux, vous toutes et tous d’Injeno.

  24. Bonjour Sandrine,

    J’ai appris par votre époux que Jeanne allait mieux et je m’en réjouie.

    La lecture de votre petit mot m’a rappelé bcp de souvenirs… J’ai souvent eu moi-même l’impression d’être "dépossédée" de ma petite fille lorsqu’elle était hospitalisée : les médecins tiennent parfois peu compte de l’avis des parents. Il nous est arrivé, à nous aussi, de devoir nous "fâcher" pour nous faire entendre…
    Cela étant, le principal est que Jeanne aille mieux et qu’elle ait pu retrouver son "cocon" familiale.

    Margaux, de son côté, a été vue cette semaine par son Neuropédiatre et nous avons pour mission de baisser progressivement un de ses antiépileptiques…
    Nous appréhendons un peu car jusqu’alors toutes les tentatives ont échoué, Margaux se mettant à convulser à longueur de journée dès que l’on touche à son traitement.
    Croisons les doigts pour que ça marche cette fois (il est vrai qu’avec 5 anti-épileptiques, il y a autant d’effets secondaires que d’effet direct !).

    A très bientôt pour l’InjeNoêl.
    Je vous embrasse.

    PS : depuis notre dernier échange au téléphone, nous passons, comme vous, un peu plus d’eau dans la sonde de Margaux au moment des rinçages ou des médicaments et depuis, Margaux n’a plus aucun pb de transit !! (plus besoin de Forlax !).
    Alors un grand merci à vous pour cette bonne info !!!

  25. Bonjour,

    J’ai été ravie de vous rencontrer et de discuter un peu avec vous samedi.

    Gros bisous à Margaux.

    Nathalie, maman de Hanna.

  26. Bonjour Nathalie,

    Le plaisir était partagé.
    Hanna est une petite fille ravissante, au sourire ravageur !

    J’espère que Margaux m’en fera d’aussi beaux un jour…

    De gros bisous à Hanna
    A bientôt,

    Emilie

  27. Bonjour Emilie,

    J’ai été très heureuse de faire votre connaissance lors d’INJENOEL (je cherchais un chauffe biberon dans la garderie pour mon bébé avec la maman d’Ines!) Votre petite fille est magnifique et je souhaite de tout coeur qu’un jour elle vous fasse de magnifiques sourires.

    De gros bisous à Margaux et à très très bientôt,

    Lydia, maman de Mandy

  28. Bonjour Lydia,

    J’étais très heureuse également.
    J’attends avec impatience la prochaine occasion qui me permettra de connaitre encore un peu plus chaque parent et chaque enfant extraordinaire.

    De gros bisous à Mandy et à bientôt

    Emilie

  29. Emilie, William, Margaux,

    Quelles sont les nouvelles en ce début d’année 2009 ? J’ai vu que Margaux était hospitalisée. Nous espérons sincèremet qu’elles seront mailleures et que vous nous annoncerez bientôt que vous allons pouvoir se revoir lors d’une de nos futures manifestations.
    Au plaisir de vous lire.
    Luc
    Papa d’Inès

  30. Bonjour Luc,

    Les débuts d’années ne réussissent pas à Margaux !
    L’année dernière, elle était hospitalisée le 4 février pr un état de mal épileptique.
    Cette année, elle a été admise aux Urgences mercredi dernier pour une pneumopathie.
    Quelques complications intestinales et ses déssaturations nocturnes l’empêchent actuellement de sortir de l’hopital…
    Mais nous espérons son retour à la maison avant le week-end. Nous croisons les doigts tous les jours dans l’attente de LA bonne nouvelle.
    A très bientôt j’espère pour l’AG et de gros bisous à Inès.

    Emilie

  31. Plein de bisous à notre cousine si courageuse ainsi que ses parents.
    Espèrons que le retour à ta nouvelle maison te convient et que cette année 2009 t’apporte de meilleures choses. Gros gros poutous de nous 2. LAURANE ET OCEANE

  32. Bonjour Margaux,
    Comment vas-tu en ce moment ?
    J’ai bien reçu ta carte. Bonne année à toi et ta famille également. Tu es très jolie sur la photo avec tes grands yeux bleus !
    je te fais de gros bisous et espère te faire visiter ma maison lors de ta prochaine visite sur Paris.
    Emilie et William : on pense bien à vous. Gros bisous !

Laissez un commentaire

03/02/2009
Tata Caroline a écrit :

Bonjour Margaux, Comment vas-tu en ce moment ? J'ai bien reçu ta carte. Bonne année à toi et ta famille également. Tu es très jolie sur la photo avec tes grands yeux bleus ! je te fais de gros bisous et espère te faire visiter ma maison lors de ta prochaine visite sur Paris. Emilie et William : on pense bien à vous. Gros bisous !

Tous les commentaires
Ecrire un commenter