// Accueil / Les billets Injeno / Nos partenaires / Le projet exosquelette avance grâce à HEI
Le projet exosquelette avance grâce à HEI
Ecrit par Luc MASSON le 11 juin 2011

Depuis le 11 mai 2010 nous vous faisons part de nos travaux de recherche et développement entamés en septembre 2009 avec l'université catholique de Lille et plus particulièrement l'école d'ingénieurs HEI (lire le premier billet). A la suite des premières recherches, nous avons organisé une soirée à thème sur le sujet pour présenter à nos familles adhérentes la réalité de ces technologies et les possibilités offertes à nos enfants de marcher un jour. Cette réunion qui s'était tenue en octobre 2010 à Loon plage vous avait été présentée dans un billet du 8 décembre de la même année (lire le billet). A croire que ce sujet passionne maintenant les médias, en février 2011, France 2 présentait l'exosquelette japonais de chez SONY, HAL dont la commercialisation en Europe n'est toujours pas d'actualité (lire ce billet).

Le présent billet a pour objectif de vous faire découvrir les derniers travaux réalisés par les étudiants de la filière médicale et textile de HEI. Cette présentation est ponctuée de petit film des diaporamas qui ont été projetés pendant les soutenances d'examen, car en effet, ces travaux de recherche HEI/INJENO comptaient pour la validation de leur diplôme.


L'équipe des filles qui ont travaillé à l'amélioration du confort des équipements

Vous trouverez ci-dessous le tout premier travail de Florence MEYER qui en 2010 a réalisé un état de l'art de ce qui se fait dans le monde en matière d'appareillages de marche automatisés.

La mission confiée cette année aux six étudiants de HEI qui ont travaillé sur le projet exosquelette était de partir des appareillages actuels de nos enfants dans le but d'en améliorer l'ergonomie et le confort.

Un groupe de trois garçons a donc entrepris de développer une proposition de corset siège amélioré, utilisant des technologies existantes usitées ou non.


EYRAUD Olivier, DUCHATEAU Paul et ALEXANDRE Clément, se sont collés à ce challenge

La vidéo ci-dessous reprend le travail réalisé l'année dernière par Paulien MIENS et Fabien DRUON au sujet du chiffrage du coût d'un exosquelette créé à partir de moyens existants ou créé ex nihilo.

Paul DUCHATEAU explique ici à l'auditoire ce que ce corset siège a de pratique et de moins intéressant.

Puis vient le temps de la présentation du groupe TIMTEX. La mission des trois filles était de réfléchir à l'amélioration du confort des corsets sièges et verticalisateurs. Elles ont donc étudié les points forts et les points faibles des matériaux utilisés et fait une proposition sur un textile déjà largement utilisé par les orthoprothésistes mais non généralisé : la maille 3D.


En bonnes démonstratrices, Flore, Virginie et Jeanne, présentent les résultats de leurs recherches

Ci-dessous le diaporama des 3 garçons qui ont travaillé à l'amélioration des équipements des corsets sièges.


Présentation de quatre échantillons de textiles plus adaptés aux corsets sièges, dont une mousse à mémoire de forme


Le jury d'examen composé de 3 enseignants et de votre humble serviteur, et bien en fait de 4 enseignants dont 3 universitaires

Finalement ce dernier petit film vous présente l'exposé de Flore ASSIE, Virginie POISSONNIER et de Jeanne SAVATIER.

Comme vous pourrez le lire, il existe encore un certain nombre de verrous avant de passer au développement de notre exosquelette, l'un d'eux est la possibilité que cet équipement puisse créer des souffrances supplémentaires à nos enfants, ce qui vous vous en doutez bien n'est pas le but recherché. C'est pour cette raison qu'un groupe d'experts composé de six spécialistes se rendra très prochainement dans un établissement 24Ter pour constater les possibilités et les limites d'un tel appareillage pour nos enfants polyhandicapés.

Si ces travaux vous intéressent, nous tenons à votre disposition (uniquement adhérents et partenaires) les mémoires de recherches des étudiants, vous pouvez aussi les consulter à notre local au 64 rue Henri Terquem à Dunkerque.

Pour le bureau de l'association INJENO
Luc Masson
Papa d'Inès et Nina
Président co-fondateur d'INJENO

Association INJENO
64 rue Henri TERQUEM
59140 DUNKERQUE
Tel : 06/50/60/93/42
Tel fixe : 09/81/26/31/88
Mail : contact@injeno.fr
Site : www.injeno.fr
Facebook : INJENO C'EST LE CERVEAU

Commentaires

Laissez un commentaire