// Accueil / Les billets Injeno / Adulte extraordinaire / Les tribulations d’un adulte extraordinaire – Franck en République Dominicaine, un petit goût de Paradis !
Les tribulations d’un adulte extraordinaire – Franck en République Dominicaine, un petit goût de Paradis !
Ecrit par Luc MASSON le 11 mars 2011

Du 06 au 21 janvier dernier, j’ai effectué un séjour en République Dominicaine. Après plus de neuf heures de vol et avec 5 heures de décalage horaire, tout le monde était fatigué, néanmoins nous arrivions enfin à destination, plus précisément dans la péninsule de Samaná située au nord-est de l’île !…


En se voyant sur cette photo pour le moins insolite, il y a 2 aras qui rient !

Situé à 2 kms d’un petit village de pêcheurs, l’hôtel-club où je séjournais était immense. Après les Iles Canaries, c’était la 2nde fois que j’optais pour la formule « Tout compris » qui se révèle être idéale.


La République Dominicaine, un ilot de verdure dans un écrin bleu !

Durant tout mon séjour, je n’ai eu de cesse de rester admiratif en découvrant la baie paradisiaque de Samaná avec ses plages de sable fin, ses eaux turquoise et ses cocotiers à perte de vue.

Lors de la 1ère semaine durant laquelle aucune excursion n’était prévue, j’en ai profité pour effectuer de multiples activités. La 2ème semaine a – quant à elle – d’avantage été consacrée aux excursions proposées : visite d’un geyser dans l’arrière pays, d’une fabrique de cigares, d’une cascade au cœur de la forêt tropicale, etc.

Néanmoins la sortie qui m’aura le plus enthousiasmé a été une journée passée à bord d’un catamaran ! La croisière s’effectua sur fond de musique zouk.

Pour le déjeuner, nous avons accosté sur un petit ilot. L’endroit était paradisiaque !

A l’issue de ces 2 semaines, il me fallait malheureusement rentrer en France. Les Caraïbes méritent vraiment d’être vues et ce n’est pas sans une certaine nostalgie que je quittais ce petit coin de paradis…


Encore quelques instants pour en profiter pleinement !

Franck DOOLAEGHE
Globe-trotter extraordinaire !

Commentaires

Laissez un commentaire