// Accueil / Les billets Injeno / Non classé / Pâques, fête du printemps et du renouveau
Pâques, fête du printemps et du renouveau
Ecrit par Alexandra Vanhille le 12 avril 2009

Un rappel historique sur la fête du printemps

Si la fête de Pâques a un sens religieux profond pour les religions chrétienne et juive, Pâques est aussi une fête païenne célébrant le printemps et le renouveau.

La "fête du printemps" trouve son origine dans les traditions pré chrétiennes qui fêtaient le renouveau et la renaissance.


Hugo et son poussin fait main avec l'aide du personnel du service de la petite enfance « La Courte Echelle » à l'hôpital maritime de Zuydcoote

La légende la plus connue est bien entendu la légende de la Grèce ancienne selon laquelle le printemps était le retour sur terre de Perséphone, fille de la déesse de la terre. Selon la légende, Perséphone entrée aux enfers ne pouvait plus en repartir. Sa mère se désespérant décida de semer la désolation sur terre jusqu'au retour de sa fille. Finalement un accord fut trouvé entre le dieu des enfers et la déesse de la terre. Perséphone devrait partager son temps entre la surface de la terre et ses entrailles. Les mois d'hiver symbolisent la tristesse et la désolation de la terre devant cette absence et le printemps symbolise le retour de la fille aimée et donc de la vie sur terre.

D'autres légendes antiques fonctionnent autour du même thème, l'équinoxe de printemps coïncidait avec le retour d'une divinité sur terre, ou avec le réveil d'une divinité.

Le nom anglo-saxon donné à cette fête est l'illustration des origines païennes de Pâques. En anglais Pâques se dit Easter qui est le nom d'une divinité saxonne associée au printemps.

Les symboles de Pâques

Quelle que soit l'origine religieuse ou païenne de Pâques cette fête est étroitement associée au renouveau, à la renaissance, à la fertilité et à la vie. Dès lors les symboles de Pâques utilisés dans le monde sont porteurs des mêmes idées.

Le lapin ou lièvre de Pâques

Le lapin ou lièvre que l'on retrouve dans l'est de la France et dans beaucoup de pays d'Europe est le symbole de la vie, de la fertilité et de la victoire de la lumière de l'amour sur les ténèbres des enfers.

Si le lièvre (ou lapin) comme symbole de renaissance de la terre était utilisé depuis fort longtemps dans certaines cultures pré chrétienne, c'est en l'Allemagne que le lièvre (puis le lapin) fut associé à la symbolique chrétienne de Pâques.

Les oeufs de Pâques

Depuis des temps très anciens, les oeufs sont associés à la vie et à la renaissance. On retrouve des oeufs dans des tombes très anciennes, selon certains historiens ils avaient une fonction symbolique ou initiatique à remplir dans "la vie après la mort". Les oeufs sont omniprésents dans la symbolique de Pâques qu'elle soit antique, juive ou chrétienne.

On trouve des oeufs à offrir, des oeufs apportés par le lapin ou les cloches de Pâques, des oeufs que l'on fait bénir avant de les manger, des oeufs présent sur le plat du séder, des oeufs à décorer à offrir ou à garder comme talisman.

Qui apporte les oeufs de Pâques ?

Si dans tous les pays de culture chrétienne on trouve la tradition des oeufs de Pâques, ils ne sont pas apportés aux enfants de la même manière ! Chaque pays voire chaque région a sa tradition pour les oeufs de Pâques.

Les cloches de Pâques

La tradition la plus implantée en France veut que les cloches sonnent chaque jour de l'année pour inviter les fidèles à assister à la messe. Sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint. Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des oeufs de toutes sortes aux enfants sages ! En traversant la France elles perdent oeufs, poules, poussin et lapin en chocolats à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux oeufs !

Le lapin de Pâques

En Alsace et en Allemagne c'est un lapin qui se charge d'apporter les précieux oeufs. La veille de Pâques, les enfants confectionnent un nid de paille ou de ousse que les parents cachent dans le jardin ou dans la maison afin que lièvre de Pâques y ponde ses oeufs multicolores. Dès le lendemain matin, les enfants partent à la recherche des oeufs !

Dans les pays anglo-saxons on trouve encore un lièvre blanc. Lièvre ou lapin l'apparition de cet animal remonte aux premières fêtes païennes du printemps dont ils sont le symbole de la fécondité. Mais le lapin a aussi une symbolique chrétienne forte puisque le Christ est parfois symbolisé par un lièvre ou un lapin, ouvrant toutes grandes ses oreilles, pour écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique.

La poule et le poussin de Pâques

Au Tyrol les oeufs de Pâques ne sont apportés ni par les cloches, ni par un lapin ou un lièvre mais par une poule ! La poule ou poussin a elle aussi une origine très ancienne : il y a très longtemps, certaines personnes trouvaient très surprenant de voir ces petits êtres vivants sortir d'un oeuf qu'ils croyaient mort.

Les poussins et les poules sont le symbole d'une vie nouvelle.

Christelle
Maman de Hugo et de Mél.

Commentaires

Laissez un commentaire