// Accueil / Les billets Injeno / Parlons de nos enfants / Tous les deux ans comme tous les jours : Cap sur la santé !
Tous les deux ans comme tous les jours : Cap sur la santé !
Ecrit par Luc MASSON le 23 décembre 2011

Le salon "Cap sur la santé" est une manifestation biennale organisée par la Maison de Promotion de la Santé de Dunkerque. Nous avions participé à celui de 2009, nous avons donc participé avec le même plaisir aux trois jours de rencontre des dunkerquois avec les associations et organismes publics ou privés qui oeuvrent au profit de la population.


L'équipe INJENO présente le vendredi 2 décembre 2012

C'est donc Sébastien et André qui ont eu le plaisir d'ouvrir les 3 jours de ce salon, suivis le samedi matin par Franck, Valérie et moi-même, le samedi après-midi par Alexandra et Franck et enfin le dimanche par Christelle, Karine et Eric. Que toutes et tous soient ici remerciés.

Ce salon est avant tout l'occasion de faire de belles rencontres. Nous avons eu le plaisir de revoir une personne, que dis-je un personnage que l'association INJENO connait bien : Monsieur DANIGO de l'établissement A.P.F. Marc Sautelet.


Monsieur Danigo nous présente un logiciel qu'il veut diffuser largement

Monsieur Danigo a toujours des milliers d'idées. Toujours au service de son projet, celui qu'il voulait nous présenter porte sur la communication, l'un des thèmes majeurs de notre projet de pôle d'excellence, avec la marche.


Ce logiciel est destiné à toute personne qui éprouve des difficultés à communiquer verbalement

Il nous présente ce logiciel dont la mise en oeuvre peut se faire par capteur fixé sur des lunettes, par un bouton buzzer ou par ecran tactile. L'idée est de permettre la communication par l'usage de pictogrammes, comme dans la méthode PECS (1) pour les personnes autistes (Picture Exchange Communication System).


Nous avons découvert ce logiciel avant grand intérêt

Nous avons proposé à Monsieur Danigo de l'aider à le diffuser, pour nos enfants, et pour tous ceux qui pourront l'utiliser pour sortir un peu plus de leur enfermement involontaire.


Nous avons appuyé ensemble sur le bouton START !

Affaire à suivre...

Luc Masson
Papa d'Inès et Nina
Président 2006-2011
Co-fondateur d'INJENO

(1) Méthode P.E.C.S.

 

Bases de l'approche: Signifie : Picture Exchange Communication System. Dérive du besoin de bien différencier parler et communiquer. Combine les connaissances approfondies des thérapies du langage et de l'orthophonie adaptées à la compréhension de la communication lorsque l'étudiant n'attache pas d'importance à la signification des mots. Très compatible avec TEACCH. (Treatment and Education of Autistic and related Communication handicapped CHildren)

 

Objectifs: Aide l'enfant à initier une interaction communicative de manière spontanée. Aider l'enfant à comprendre les fonctions de la communication. Développer des compétences pour la communication.

 

Implantation et application: Reconnaît que les jeunes enfants autistes ne sont pas vraiment influencés par les récompenses sociales. Débuter l'apprentissage par des actions fonctionnelles qui mettent l'enfant en contact avec des récompenses significatives. Commencer avec des échanges assistés et procéder selon une hiérarchie en huit phases. Nécessite un ratio initial de deux intervenants pour une personne autiste (2:1).

 

Résultats rapportés: Pyramid Educational Consultants rapportent des données empiriques qui soutiennent l'approche : Augmentation de la capacité à communiquer chez la plupart des utilisateurs de la méthode (les enfants comprennent la fonction de la communication) et émergence de l'usage spontané de la parole.

 

Avantages de l'approche: La méthode PECS aide à initier le langage. Elle vise les déficits sociaux et de communication de l'autisme. Est appropriée pour les enfants non-verbaux ou pré-verbaux et pour les enfants avec un QI non-verbal plus élevé que le QI verbal. La sémantique de la méthode PECS ressemble davantage à un langage parlé au langage par signes.

 

Questionnements face à l'approche: Peut supprimer le langage parlé. (L'expérience actuelle démontre cependant le contraire).

 

Erreurs à éviter: Ne pas adhérer rigoureusement aux principes d'enseignement de la phase I. Avoir tendance à ne travailler que l'étape I ou à n'utiliser qu'un seul intervenant. Fournir un soutien et un suivi inadéquats à des intervenants n'ayant suivi qu'une formation de deux jours. Entraîner seulement une personne à la méthode plutôt que tout le personnel impliqué. Une mise en place inconsistante dans le milieu.

Source : Autisme Montréal

 


Association INJENO
64 rue Henri TERQUEM
59140 DUNKERQUE
Tel : 06/50/60/93/42
Tel fixe : 09/81/26/31/88
Mail : contact@injeno.fr
Site : www.injeno.fr
Facebook : INJENO C'EST LE CERVEAU

Commentaires

Laissez un commentaire