// Accueil / Les billets Injeno / Parlons de nos enfants / Un an déjà !
Un an déjà !
Ecrit par Luc MASSON le 14 janvier 2011

Un an déjà que nous avons quitté Dunkerque pour les Pays-Bas… C’est peu et beaucoup à la fois… Un an jour pour jour et le même paysage s’offre à nous : de la neige et encore de la neige. Et au milieu de ce paysage féerique, notre fée clochette, Roxane, s’épanouit comme une tulipe au printemps.


Nous la savions sociable et souriante et elle nous l’a démontré une fois de plus. Ici, nous lui avons reconstitué une équipe de choc, et, après des mois de travail, le résultat est enfin satisfaisant.

Dans le pays imaginaire de la fée roxinette, il n’y a pas de capitaine crochet mais que des gens attentionnés. D’abord, une « école » ou centre de jour, où elle va 3 petites journées par semaine. Je dis petite car elle est de retour à la maison à 15h30. L’équipe là-bas est très gentille mais il faut reconnaître que nous regrettons les Brigantins. Avec un ratio de 2 adultes pour 8 enfants (polyhandicapés), il s’agit plus de soins et de garde que d’une réelle éducation. Elle y fait quand même quelques activités (musique, snoezelen, piscine, …) et bénéficie de 2 séances de kiné et d’une séance d’éducatrice spécialisée par semaine.

Toutefois, cela ne suffisant pas à nos yeux, nous avons réussi à obtenir un financement pour 2 heures par jour d’éducation personnelle et spécialisée.

A coté de cela, après maintes démarches administratives (en néerlandais, cela va sans dire), nous avons obtenu un second budget pour nous aider à la maison. Et là quelle n’a pas été notre surprise de constater que l’état néerlandais était bien plus généreux que l’état Français, ce qui nous permet de financer plusieurs aidants familiaux. Nous avons donc 3 personnes de la même famille, la maman, la fille et le fils, qui tour à tour, viennent s’occuper de Roxane et la stimuler, en anglais.

C’est la première fois qu’un garçon occupe cette place dans la vie de Roxane et je dois dire, que pour un jeune homme de 18 ans, il se débrouille comme un chef (indien, bien sur). Nous avons aussi une kiné qui vient à la maison 2 ou 3 fois par semaine ainsi, qu’une américaine spécialisée dans le développement des enfants. Elle m’aide notamment à élaborer les programmes de stimulation de Roxane, les enrichissant de certaines techniques américaines récentes.

Ce programme intensif est le fruit d’un important investissement en temps et demande encore beaucoup n’énergie mais aujourd’hui, on peut voir de nets progrès chez Roxane. Elle a besoin de moins en moins d’aide pour s’asseoir. Lorsqu’on l’allonge sur un tapis, elle se déplace de plus en plus en roulant. On constate aussi de nets progrès cognitifs. Elle commence à utiliser certains objets avec un but précis : par exemple, elle appuie sur les boutons d’un jouet lumineux ou tape sur un miroir musical pour les activer. Ces minis étapes, insignifiantes pour tout enfant normal, prennent une toute autre proportion dans le cas d’un enfant différent. Je pense que beaucoup de parents d’Injeno verront exactement de quoi je veux parler.

A coté de cela, Roxane est de moins en moins malade, et ce malgré un climat (encore) plus rude que celui de la côte dunkerquoise ! Elle mange extrêmement bien (ce depuis 1 an et demi) et ne semble pas souffrir des terribles habitudes alimentaires des Hollandais et en regardant de près, on observe même un très léger bourrelet au niveau de la ceinture… La aussi, ce qui traumatiserait beaucoup de femmes est pour nous une victoire…

Notre fée clochette apprécie également les loisirs hollandais, les ballades en vélo, les fermes éducatives (que l’on trouve à tous les coins de rue), les musées pour enfants, les oiseaux qui animent notre paysage (Hérons, Cigognes, oies migratrices…). Une vie résolument tournée vers l’extérieur qui ma foi lui convient très bien !

Pour être honnête, les joies de la vie en extérieur sont en ce moment limitées à cause de la neige, les ailes de notre fée Clochette étant un peu sensibles au froid… Nous attendons tout de même avec une certaine hâte de recevoir les skis adaptés à son carrosse. Carrosse qui nous permet déjà de courir, de profiter de longues virées en vélo, et qui, et ça c’est le miracle du pays imaginaire, va bientôt permettre à notre fée clochette de glisser sur les chemins enneigés…

Pour ce qui est du reste de la famille, les garçons Mathias, (bientôt 8 ans) et Yohan (3 ans) vont à l’école anglaise et nous reprennent sur notre accent anglais! Le plus dure reste finalement la langue(*), surtout pour Stephen, puisqu’il travaille beaucoup en néerlandais… Pour Roxane, le néerlandais, c’est surtout la certitude d’une franche partie de rigolade !

(*) Et aussi la nourriture… On prélève une « gabelle » à tous ceux qui osent s’aventurer dans le grand nord, sauf qu’on a remplacé le sel par du saucisson et de la raclette !

Nous lisons régulièrement les aventures des enfants et adultes d’Injeno et vous restez bien sûr tous dans nos cœurs, vous qui nous avez accueillis les bras ouverts, et fait honneur à la réputation des gens du Nord ! Nous avons également une pensée toute particulière pour ceux, et ils sont nombreux, qui ont accompagné Roxane dans ses trépidantes aventures dunkerquoises (Sylvie, Aurore, l’équipe des Brigantins, la crèche des tout-petits…), ses petits anges gardiens…

Bonne Année à tous… Et Santé ! Car c’est bien le plus important n’est-ce pas ?

Stéphanie et sa tribu de mangeurs de Gouda (Stephen, Mathias, Roxane et Yohan).

PS : depuis que j’ai écrit ce message, nous avons appris que Roxane faisait de l’épilepsie (la nuit surtout)… On commence le Depakine… Je n’avais pas mis ça dans ma liste de vœux pour 2011 … On verra…

Commentaires

Laissez un commentaire