// Accueil / Les billets Injeno / Trucs & astuces au quotidien / Visite du salon AUTONOMIC PARIS 2010 : Handicap, Dépendance, Soutien à domicile
Visite du salon AUTONOMIC PARIS 2010 : Handicap, Dépendance, Soutien à domicile
Ecrit par Luc MASSON le 29 novembre 2010

Le salon AUTONOMIC ouvre ses portes tous les deux ans à PARIS EXPO porte de Versailles.

Sont réunis sur divers stands tous les professionnels des différents types de handicaps.

 

Bien que ce salon s’adresse essentiellement aux professionnels il est néanmoins ouvert au grand public.

En faisant le tour des 450 exposants sur 20000m2 je me suis bien sûr plus attarder sur les stands qui sont susceptibles de nous intéresser en tant que parents d’enfants extraordinaires.

Les stands incontournables d’éveil sensoriel ou visuel.

facile à réaliser soi même avec un peu d’imagination!



 

pour une vingtaine d’euros on peut ce procurer un tube à lumière noire chez un revendeur comme DIPSONIC qui propose également différents accessoires pour recréer chez soit un univers « SNOZEOLEN » détente et plaisirs des yeux, des oreilles et du corps

Passage obligé par HOP’TOYS spécialisé dans les jouets « d’enfants exceptionnels » pour découvrir les jeux adaptés aux différents handicaps





Et les contacteurs pour certains.


Et leur espace orthophonie avec aussi les outils de rééducations ORO-MAXILO-FACIALE rendez vous sur leur site : WWW.VOCALUDIK.FR

En quête de toujours trouver des loisirs adaptés pour notre petite fille Swanïe je me suis attardée sur les stands exposant du matériel adapté à la pratique des sports et autre activités ludiques que je vous laisse découvrir :

Pour la patinoire : le siège pour la glace, que Jeanne et Swanïe ont eu l’occasion de pratiquer à la patinoire ICEO de Calais. (CF billet : la photo du jour- Ready for an « ice scream » ? Yeahhh !!!)




Destiné aux adolescents et adultes, ce siège peut-être utilisé par les plus jeunes également, à la seule condition bien évidemment que quelqu’un soit derrière pour le pousser.

Pour les joies du ski : nous trouvons sur le marché une multitude d’handiski ou de tendem-ski ! Preuve que cette pratique du ski en famille et encadrée par des professionnels est en plein développement.

Swanïe en a d’ailleurs bénéficié cet hiver 2010 sur la station de Puy Saint Vincent. (CF billet : les petits plaisirs de la vie de Swanïe. Sur des skis ça l’fait!)






Pour participer à la course à pieds : la JOËLETTE



Lors de la course de Zuycoote, Mandy, André-Louis, Noé et Swanïe ont pu en profiter aussi grâce à notre partenariat avec l’association DUNES D’ESPOIRS. (CF billet : Avec Dunes d’Espoirs, des joëlettes en Goguette dans les dunes Zuydcootoises !)

Pour la baignade en Mer, en Lac, en Piscine : le SOFAO permet de se baigner en flottaison ou en immersion totale.





Vous retrouverez de plus amples informations en visitant le site : www.ferriol-matrat.com Sachez que de plus en plus de plages s’équipent de tiralos et/ou d’hippocampe pour permettre également aux personnes à mobilité réduite de profiter de baignades en mer encadrés par les maîtres nageurs sauveteurs.

Pour pratiquer le tout terrain comme en VTT : une toute nouvelle activité : LE CIMGO




 

Rendez vous sur le site : www.loisirs-assis-evasion.com

Un site que je vous recommande pour découvrir toutes les activités proposées aux personnes à mobilité réduite encadrés par des professionnels de la montagne.

Puis je me suis dirigée vers les stands consacrés aux équipements et matériels pédiatriques :

Les stands de CAP VITAL SANTE et KINETEC










www.capvitalsante.com
www.kinetec.fr

La nouvelle poussette EUROMOVE, qui vient concurrencer la KIMBASPRING



www.euromove.fr

Le stand d’INVACARE avec le fauteuil roulant ACTION 3 JUNIOR qui se décline en plusieurs coloris et fourni avec sa tablette en option.


www.invacare.fr

En étant dans les poussettes et fauteuils roulants j’ai poussé jusqu’au stand de présentation de petites rampes en caoutchouc (les RAMPES GUMMY) qui permettent de franchir des seuils, baies vitrées et autres portes fenêtres en toute simplicité.
Vous observerez que les prix indiqués sont hors taxes.




www.medinov.fr
www.rampesacces3000.com

Puis j’ai été attiré par la démonstration d’un appareil qui permet de monter et descendre un escalier avec un fauteuil roulant, surprenant non !





www.scalamobil.fr

Mais ce qui m’a le plus séduite dans mon évolution au sein de l’air pédiatrique c’est la qualité des corsets sièges du prothésiste LA GUARRIGUE.

Ils ne ressemblent en rien aux corsets sièges tels ceux de nos enfants, mais plutôt à des sièges de formule 1.
Du plus jeune âge jusqu’à l’adulte et quelque soit les besoins de la personne : déformations importantes, polyhandicap, difficultés de posture, La Guarrigue ne ce fixe aucune limite lorsqu’il s’agit de bien être de ses patients.
L’ensemble des coques sont recouvert d’abord d’un plaste azote de 7 à 9mm d’épaisseur puis d’un tissu dit « intelligent » (lui même fixé sur une deuxième épaisseur de plaste azote de 5 à 7mm d’épaisseur) qui permet de laisser plus d’air circuler que lorsque le corps est directement en contact avec le plaste azote et diminue ainsi les effets de transpiration. Le tout améliorant nettement le confort de l’enfant ou l’adulte.




La Guarrigue se spécialise également dans les prothèses et orthèses ainsi que le MOTILO, petit « engin » permettant à nos enfants extraordinaires de pouvoir de déplacer seul tout en étant correctement maintenu. Néanmoins il faut quand même un certain tonus musculaire avant de pouvoir chevaucher ce magnifique « youpala »


Hélas ce prothésiste des temps modernes s’est implanté au soleil dans la région de Toulouse, mais une antenne s’est créée en région Parisienne pour ceux qui seraient intéressés d’aller y jeter un coup d’œil. Peut-être montera t-il jusqu’au Nord ou tout simplement donnera l’envie à d’autre prothésistes de s’y mettre et aux Sécurités Sociales d’aligner leurs prises en charge et remboursements! Mais ceci est un autre problème.

Puis j’arrive au stand des fauteuils roulants électriques.
J’avoue que depuis que j’ai vu la petite Hanna se déplacer seule dans son fauteuil électrique grâce aux contacteurs placés à différents endroits lui permettant ainsi d’accéder à un apprentissage d’autonomie, je ne porte plus le même regard sur ce genre de matériel. Je ne l’imaginais pas destiné à certains de nos enfants qui sont pourtant polyhandicapés.
Le rêve devient alors possible !






www.permobil.com

Une grande surface de ce salon est consacrée aux équipements et aménagements de véhicules tant professionnels que particuliers : voitures sans permis, berlines, semi utilitaires, monospaces.

Certains de ces véhicules suffisamment grands, permettent aujourd’hui l’accès au fauteuil roulant sans l’obligation d’enlever un seul des 3 sièges arrière. On peut ainsi garder la configuration d’une berline tout en y insérant une personne en fauteuil roulant à l’arrière en y accédant par une rampe. Fini les contraintes du transfert, lumbago et autres douleurs lombaires pour porter les personnes les plus hypotoniques.









Si vous souhaitez acquérir ce type de véhicule, ou faire aménager le votre, la MDPH peut participer à une partie de l’achat ou des travaux d’aménagement à la seule condition que vous en fassiez la demande au préalable et que vous lui fournissiez des devis.
Donc ATTENTION pensez à retirer un dossier de PCH bien avant votre décision afin que le budget qui vous sera alloué par la MDPH puisse vous permettre d’entreprendre votre achat ou vos travaux. La MDPH ne vous versera rien si vous achetez votre véhicule ou si vous commencez les travaux avant de recevoir leur accord. Il faut s’y prendre à l’avance car la procédure peut aller bien souvent au-delà de 6 mois.
Par contre dans le cadre d’un achat d’un monospace style RENAULT ESPACE, PEUGEOT 807, CITROEN C8,FORD GALAXY etc ou d’un véhicule semi utilitaire (berlingot, kangoo, trafic, vito etc) aucune subvention n’est accordée par la MDPH car il n’y a ni aménagement ni modification du véhicule.

Les personnes à mobilité réduite peuvent elles aussi avoir accès à la conduite.
Pour cela il leur faut passer le permis de conduire ou faire une régularisation pour ceux qui en sont déjà titulaires afin d’apprécier que les aménagements correspondent bien aux handicaps de la personne, qu’elle sait les utiliser de manière rationnelle et ainsi conduire en toute sécurité pour elle et les autres.
Cela va de la simple boîte automatique, à l’escamotage total des sièges avant afin d’avoir accès aux commandes du véhicule en fauteuil roulant. En passant par la boule au volant, les commandes de frein, accélérateur, clignotant et autres comodos au volant jusqu’au joystick où tout est commandé par ce complexe joystick ultra sensible (accélération, freinage, direction).








Présent également sur ce salon le FORUM EMPLOI


Qui permet de conseiller, d’accompagner les personnes en situation de handicap dans leur recherche d’emploi ou de formation.
Mais aussi de rencontrer des entreprises privées ou publiques qui sont susceptibles de recruter du personnel porteur de divers handicaps.








De même qu’une conférence sur ce sujet a lieu l’après midi afin de sensibiliser et informer le public


J’ai terminé ma visite par un petit détour vers ce qui m’a semblé être le clou de ce salon AUTONOMIC 2010

L’aménagement d’une moto sportive, GSX R Suzuki pour les connaisseurs, appartenant à un jeune homme devenu paraplégique à la suite d’un accident de moto.

Ce passionné de deux roues a entièrement pensé, créé, réalisé l’équipement qui lui est nécessaire pour pouvoir remonter sur une moto en tant que pilote et pouvoir continuer à rouler sans aucune utilisation de ses jambes.
Entre 0 et 5 km/h la moto repose sur des stabilisateurs afin que le motard reste en équilibre les pieds posés sur les cales pieds. Dès qu’elle atteint la vitesse de 5 km/h ces stabilisateurs se relèvent complètement laissant ainsi au motard tout le loisir de piloter sa machine à sa guise et attaquer les virages comme il le désire, ainsi l’effet gyroscopique et la force centrifuge ne sont pas modifiés. Lorsque la vitesse chute à 5km/h les stabilisateurs redescendent pour permettre à la moto d’être à nouveau en équilibre et prennent le relais des jambes du motard.
Actuellement ce motard ne pilote que sur circuit, son « prototype » n’est pas encore homologué. Je vous laisse découvrir cette moto en image.





Valérie LECERF
maman de Swanïe et Anaël

Commentaires

Laissez un commentaire